Cet article date de plus de 8 ans

L'association Novissen, opposée au projet de ferme des 1000 vaches, met en cause le sous-préfet d'Abbeville

L'association réclame dans une lettre directement adressée à Philippe Dieudonné, sous-préfet d'Abbeville, des explications quant à son "attitude" dans le projet dit "ferme des 1000 vaches" à Bugny-St-Maclou (80).

La ferme est prévu à cet emplacement, sur les communes de Bugny-St-Maclou et Drucat-le-Plessiel
La ferme est prévu à cet emplacement, sur les communes de Bugny-St-Maclou et Drucat-le-Plessiel © France 3 Picardie
Novissen met en cause la neutralité du sous-préfet dans ce dossier: l'association s'étonne de l'insistance que montre, selon elle, Philippe Dieudonné à vouloir que le projet voit le jour.

Dans un courrier envoyé au sous-préfet l'association demande ouvertement à Phlippe Dieudonné de s'expliquer.

Une copie a été adressée au Préfet, dans laquelle les membres du collectif disent trouver "particulièrement choquant qu’au niveau local, un représentant de l’Etat tente de faire aboutir, envers et contre tout, un projet".

Le Préfet de la Somme rappelle que l'instruction du dossier se fait au regard du droit, en toute neutralité et non des intérêts des uns et des autres . Il renouvelle sa confiance au sous-préfet d'Abbeville et se réserve le droit de poursuites judiciaires pour outrage ou diffamation à l'encontre de l'association Novissen.

Le projet de ferme des 1000 vaches sur les communes de Bugny-St-Maclou et Drucat-le-Plessiel provoque une vive mobilisation contre sa réalisation: plusieurs manifestations ont déjà été organisées et en mai dernier, José Bové, député européen écologiste, était venu soutenir les opposants.






 






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement