Cet article date de plus de 5 ans

La langue picarde en danger de disparition ?

Les langues régionales sont-elles en voie de disparition ? Selon l'Unesco la réponse est oui: une langue disparaît en moyenne toutes les deux semaines. La langue picarde figure dans la liste des langues en danger d'extinction.    

Une chanson en picard
Une chanson en picard © France 3
L'Europe est riche en diversité linguistique, mais seule une fraction des langues est officiellement répertoriée comme langue de l'Union européenne, et certaines d'entres elles sont en danger et risquent de disparaître. Selon l'auteur de l'Atlas Unesco des langues en danger du monde, la France bat tous les records avec 26 langues en voie de disparition. Leur sort est entre les mains des quelques orateurs restants.

Ce phénomène inquiète les linguistes, car les langues qui disparaissent sont souvent des langues qui contiennent des phénomènes linguistiques rares, voire uniques, et s'ils n'ont pas été répertoriés, enregistrés, étudiés, ils seront perdus à jamais.

Le picard une langue en danger ? 

Quelle est la situation de la langue régionale picarde aujourd'hui ? Selon Olivier Angelaere, le directeur de l'Agence pour le picard, cette langue régionale est sur une mauvaise pente. Mais on peut partiellement se rassurer avec ces quelques chiffres : c'est une des langues régionales vivantes de France qui compte le plus d'écrivains avec 400 écrivains. Tous les ans, l'Agence pour le picard organise un prix de la littérature en langue picarde, 70 personnes y participent. Alors soyons optimistes, le picard continue d'exister et de se publier, en témoignent les dernières parutions: après Astérix, Tintin et le Petit Nicolas, c'est au tour des Simpson, série d'animation américaine culte, de prendre vie dans une BD en picard. 

La transmission du Picard

En Picardie il existe une association, l’Agence pour le picard. Elle a pour but de faire la promotion de l’usage de la langue picarde dans tous les secteurs de la société. Elle a son siège à Amiens mais ses actions et projets en faveur du développement de l’usage de la langue picarde concernent l’ensemble des trois départements. Elle organise des festivals picards, des jeux picards, un prix de littérature en picard. L'Agence pour le picard intervient surtout en milieu scolaire, notamment dans les collèges. Elle reçoit le soutien financier du Conseil régional de Picardie. 

Autrefois, la langue régionale se transmettait au sein des familles. Dans le milieu professionnel, le picard est une langue d'ouvrier: c'est plus une langue urbaine que rurale selon le directeur de l'Agence pour le picard . Mais aujourd'hui, la transmission s'est modifiée. Les raisons : la mobilité des locuteurs, les jeunes générations quittent la région. Autre facteur, la langue picarde a toujours eu mauvaise image: "considéré comme un patois, dans les familles on ne souhaite pas que les enfants parlent le picard, considéré comme un français déformé"  (...) aujourd'hui on manque d'une enquête récente sur la transmission, la dernière date de 1999, lors d'une enquête de l'Insee sur le thème de la richesse linguistique du nord de la France."    
Il en ressort de cette enquête que dans le département de la Somme, sur 30% des personnes interrogées, 27,3% des adultes déclarent parler le picard avec leur entourage ou avoir entendu leurs parents leur parler cette langue, dans le Pas-de-Calais 22,2%, dans l'Oise 3,7%, dans le Nord, 10%, dans l'Aisne 2,7%, (source INSEE).   

Le picard inscrit dans la liste française des langues régionales dans le cadre de la charte européenne des langues régionales ou minoritaires 

Si la France a signé la charte, elle ne l'a pas ratifiée, car la Constitution française ne reconnaît qu’une langue officielle, ignorant toutes les autres. Néanmoins, il y a une reconnaissance: certains rapports officiels ont reconnu le picard comme une langue à part entière, distincte du français. Cependant, celle-ci s'accompagne d'un bémol: il n'a pas le même statut que le Breton ou le Corse. Aujourd'hui, les petits Picards n'apprennent pas leur langue régionale à l'école. Il n'y a pas de Capes de picard, comme il existe un Capes breton, pas d'études picardes à l'université. Alors pourquoi ce traitement différent? Selon Olivier Angelaere, le directeur de l'Agence pour le picard, cette non-reconnaissance par l'Education Nationale est due à la proximité de la langue régionale avec le français: le picard est encore considéré comme un français déformé à l'image de l'occitan. Des langues régionales qui seraient cousines du français dans la conscience linguistique. Autre raison: la proximité de la Picardie avec Paris, une situation géo-linguistique défavorable à la langue régionale.  

Le picard élément fédérateur      

Le picard est parlé dans 6 départements dont le Hainaut Belge. C'est un patrimoine linguistique commun avec des différences,:on ne parle pas le picard à Dunkerque comme à Amiens ou en Thiérache. La prononciation varie suivant les parties de la région où la langue est parlée. Avec la réforme territoriale et la fusion du Nord-Pas-de-Calais avec la Picardie, finalement le picard est le dénominateur commun aux deux régions: qui parle la même langue s'assemble.
Et si aujourd'hui, les locuteurs sont moins nombreux, "deux millions de personnes pour les départements picards et du nord parlent ou comprennent le picard" souligne le directeur de l'Agence pour le picard. 

Le picard fait l'objet de recherches à l'université  

Si le picard n'est pas enseigné dans les écoles, la langue fait néanmoins l’objet d’études et de recherches dans les universités de lettres de Lille et d’Amiens ainsi que dans des universités étrangères comme à Indiana University aux États-Unis. Depuis 15 ans, l'Agence pour le picard travaille sur la transmission en milieu scolaire, (écoles, collèges et lycées de la région). L'Agence pour le picard s'associe au CRDP , le centre régional de documentation pédagogique pour constituer un fond documentaire, une bibliothèque de livres en picard, afin de mieux diffuser la langue régionale. La Région oeuvre également en faveur de la promotion de la langue et de la culture picardes: en avril dernier elle a lancé un appel à projets destiné aux associations et aux collectivités.  

     




  Le picard est une langue romane traditionnellement parlée en France dans les régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie ainsi que dans l’ouest de la Belgique romane (plus précisément dans la province du Hainaut, à l’ouest d’une ligne Rebecq-Beaumont-Chimay). Le picard est un élément de l'ensemble dialectal traditionnellement désigné comme langue d'oïl.

Pour désigner cette langue, on utilise le plus souvent picard dans la région Picardie et les mots ch’ti et ch’timi dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais (rouchi dans la région de Valenciennes). 

Son utilisation quotidienne ayant fortement décliné, le picard est considéré par l'Unesco comme une langue « sérieusement en danger ».
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société