Vauchelles-lès-Quesnoy (80) découverte d'une occupation gauloise

Reportage d'Anaïs Furtade, Benoît Henrion et Nathalie Perrin ; avec Bruno Untereiner, technicien de fouille à l'Institut national de recherches archéologiques préventives ; Nathalie Descheyer, responsable de la fouille Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap)

De nouvelles fouilles archéologiques ont permis la découverte d'une occupation gauloise, au beau milieu de la Somme à Vauchelles-lès-Quesnoy… Les trouvailles permettent de mieux comprendre l'organisation du site, qui pourrait dater du 2e siècle avant notre ère. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'est sur ce terrain, à Vauchelles-lès-Quesnoy, qu'ont vécu des Gaullois au 2e siècle avant J.C. Les fossés qui font l'objet de fouilles archéologiques sont très profonds et révèlent une importante activité domestique. "On va retrouver de la vaisselle cassée, de la nourriture, des ossements d'animaux...", détaille Bruno Untereiner, technicien de fouille à l'Institut national de recherches archéologiques préventives.

Tenter de dater le site

Objectifs pour les archéologues, dater cette "poubelle". Un travail de longue haleine, qui promet certaines surprises. Les professionnels ont découvert un four à sel. Il n'en existe actuellement qu'une dizaine d'exemplaires, tous décoverts dans le Nord de la France. 

"Les Gaullois qui occupaient ce site produisaient du sel. La production des pains de sel servait elle-même à produire des salaisons de poisson ou de viande. Cela permettait la cionservation à plus long terme des aliments", explique Nathalie Descheyer, responsable de la fouille.

Les ustenciles et contenants de l'époque, en céramique, permettent eux aussi d'aider à dater le lieu. La forme et la morphologie des vases vont nous servir à affiner la datation du site", poursuit Nathalie Descheyer.

Les fouilles cesseront bientôt pour laisser place à un projet d'extension de la zone commerciale d'Abbeville.