PORTRAIT. Enduropale Quaduro 2020 : Stéphane Paulus est le premier paraplégique à participer à la course

17 ans après son accident de moto, le pilote vit son rêve.

© FTV
"C'est un challenge physique, mécanique et humain." Dans quelques jours, Stéphane Paulus sera le premier pilote paraplégique à participer à l'Enduropale, dans la course quaduro prévue samedi.

"Il y a une prise de risque qui est minime, parce qu'on est déjà en fauteuil roulant et on n'a pas envie de se faire plus mal, mais voilà, on est là pour faire du bon résultat, pour donner du spectacle et se faire plaisir", glisse le pilote de 38 ans, qui a une activité de commercial.
 
Enduropale Quaduro 2020 : Stéphane Paulus, premier paraplégique à participer à la course

Son quad est adapté à son handicap : les commandes sont sur le guidon, et son pilote est attaché à des harnais.  Pourtant, Stéphane revient de loin. "À l'âge de 21 ans, j'ai eu un accident de moto sur la route, dûe à une erreur de ma faute. Je me retrouve paraplégique."

 

"J'ai retrouvé ma passion depuis 10 ans"


"Il m'a fallu deux ou trois années pour me reconstruire, personnellement, professionnellement. Aujourd'hui, j'ai un job que j'adore, une femme, mon fils, mes amis... et j'ai retrouvé ma passion depuis 10 ans, qui est la moto." Et le quad, dans le cas de la course qui s'annonce.
 
© FTV

Son épouse, en revanche, n'est pas rassurée... "Pour moi, ça me fait peur cette moto. Là, en l'occurrence, c'est un quad, donc j'espère que tout ira bien, et je le soutiendrai parce que pour lui c'est un rêve qu'il vit aujourd'hui."

 

17 ans après l'accident, "je suis très fier d'être là"


Un rêve qui a notamment pris la forme d'une association, que Stéphane a créé pour aider les motards handicapés à reprendre la route. Parallèlement, il brille sur les championnats handisport à plus de 300 km/h.

"On m'aurait prédit tout ça le jour de mon accident, j'y aurais jamais cru !" s'amuse-t-il. "Dix-sept ans après, je suis très fier d'être là."



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
enduropale du touquet sport auto-moto handicap société