Cet article date de plus de 5 ans

Préfecture, rectorat, ARS : vague de nominations en Nord Pas-de Calais Picardie

Le gouvernement a procédé, lors du Conseil des ministres mercredi, à un vaste mouvement de nominations dans les principales administrations de la grande région qui entreront en vigueur au 1er janvier 2016. Principales victimes collatérales : les hauts fonctionnaires picards. 
Ces changements d'affectation, qui interviennent lors du premier Conseil des ministres suivant les élections régionales, entreront également en vigueur au 1er janvier.

Sans surprise, Jean-François Cordet, préfet de la région Nord-Pas-de-Calais, préfet de la zone de défense et de sécurité Nord, préfet du Nord (hors classe), est nommé préfet de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, préfet de la zone de défense et de sécurité Nord, préfet du Nord (hors classe). Nicole Klein, préfète de la région Picardie, préfète de la Somme (hors classe), est nommée préfète de la région Normandie, préfet de la Seine-Maritime (hors classe).

La préfecture de Picardie disparaît, mouvements dans l’Oise et la Somme

durée de la vidéo: 01 min 16
Jeu de chaises musicales en Nord Pas-de-Calais Picardie ©France 3 Picardie
Le Conseil des ministres a par ailleurs entériné le changement de préfet pour près d'une vingtaine de départements. Philippe de Mester, Nordiste d'origineest nommé préfet de la Somme. Emmanuel Berthier, préfet de l’Oise, est nommé préfet de la Moselle (hors classe). Et Didier Martin, préfet du Gard, est nommé préfet de l’Oise.

Jean-Yves Grall, directeur général de l'agence régionale de santé de Nord-Pas-de-Calais, est nommé directeur général de l’agence régionale de santé de Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Luc Johann, recteur de l’académie de Lille, est nommé recteur de la région académique Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Lille – Amiens : 3-0

Résultat de ces premiers mouvements : hauts fonctionnaires lillois vs. hauts fonctionnaires amiénois : 3 – 0. Selon nos sources, 150 emplois de fonctionnaires picards seraient prochainement supprimés (Dirrecte, ARS, Drac, Dreal, Sgar, etc.) dont un tiers transférés à Lille.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fusion des régions politique réforme territoriale région hauts-de-france