• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Primaire de la droite et du centre : les partisans d'Alain Juppé sur le terrain

Les tracts distribués par les Jeunes avec Juppé ce matin / © France 3 NPDC / Alain Méry
Les tracts distribués par les Jeunes avec Juppé ce matin / © France 3 NPDC / Alain Méry

Ce matin, les jeunes partisans d'Alain Juppé étaient à Wazemmes pour inciter la population à aller voter à la Primaire. 

Par France3 NPDC

"Votez pour qui vous voulez, mais allez-y !" C’est le message de Florian Wieckowski, membre des Jeunes avec Juppé et référent de Lille avec Alain Juppé. Aujourd’hui, c’est le dernier marché que les partisans du candidat à la primaire de la droite et du centre arpentent. Ils poursuivront bientôt avec la tournée des universités.


Leur "tractage", comme ils l’appellent, vise surtout à mobiliser les gens. "C’est surtout ça notre travail : leur dire que ça les concerne, qu’ils peuvent aller voter. Là ce sont des tracts pour la venue d’Alain Juppé, le 18 novembre, mais, d’habitude, on a des tracts pour indiquer le bureau de vote du secteurdétaille le jeune homme.

Un scrutin important

Il n’est pas le seul à être convaincu de l’importance du scrutin. Dans un sondage réalisé par Odoxa pour France2, 71% des personnes interrogées estimaient que le gagnant de cette primaire serait le prochain président de la République. En cause, un François Hollande qui ne récolte que 15% d’opinions favorables mais qui semblent tenté par la perspective d’un second mandat. Le Front National, s’il a acquis une dimension présidentiable, ne fait pas figure de favori.

Florian Wieckowski  le reconnaît : son candidat n’est pas le plus difficile à soutenir. Pour cette primaire, les sondages désignent Alain Juppé comme le vainqueur. Ses concurrents les plus sérieux : l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy, mais aussi François Fillon, après une récente montée des opinions en sa faveur.

Florian Wieckowski parle de son candidat
Le premier tour de la primaire se tiendra le 20 novembre. Pour voter, il suffit d’être inscrit sur les listes électorales, de s’acquitter d’une cotisation de deux euros, et de s’engager sur l’honneur en affirmant partager les valeurs de la droite et du centre.

Sur le même sujet

Feu de chaume à Bettencourt-Saint-Ouen (80)

Les + Lus