Prix du tabac, préservatifs, égalité salariale, permis scooter, éco-prêt... : ce qui change au 1er mars

De nombreux changements interviennent à partir de ce mois de mars en France. Consommation, législation, réglementation : voici 5 choses qui changent.

Hausse du prix des cigarettes


+ 60 centimes ! Nouvelle hausse du tabac ce 1er mars. Le montant du paquet de cigarettes va augmenter de 50  à 60 centimes selon les marques. Les paquets de cigarettes valent désormais entre 7,50 euros et 9,40 euros, le tabac à rouler environ 10 euros.

Rappelons que cette hausse s'inscrit dans un plan plus global. Le gouvernement veut porter le prix moyen du paquet de cigarettes au prix symbolique de 10 euros en 2020. Prochaine hausse en avril.


Immobilier : simplification du prêt éco-PTZ


Pour relancer ce dispositif d’incitation à la rénovation lancé en 2009 et en perte de vitesse, l’éco-PTZ est désormais simplifié. Les conditions d’éligibilité sont plus souples. Tous les détails ici.

A noter égelement que l'éco-PTZ est cumulable : vous pouvez bénéficier simultanément de l'éco-PTZ et du CITE.

 

Nouvelle mesure pour l'égalité salariale


Un index d'évaluation des entreprises est mis en place à partir de 1er mars. Une obligation de publier chaque année un index d'égalité hommes-femmes dans toutes les entreprises employant au moins 50 salariés a été décidée par décret. 

Dans un premier temps, cette mesure ne concerne que les entreprises de plus de 1000 salarié(e)s, puis à partir du 1er septembre celles qui ont entre 250 et 1000 employé(e)s. Enfin, elle ne concernera les entreprises de 50 à 249 salarié(e)s qu'à partir du 1er mars 2020.

Le calcul de cet outil se base sur plusieurs indicateurs tels que les écarts de rémunération entre hommes et femmes, les écarts de taux d’augmentations et de promotions, les congés maternité. 
 

Préservatifs moins chers


A partir du 4 mars, l’opération «Sortez couvert» est lancée. La boîte de 12 préservatifs masculins à 2 euros sera remboursable à 60%. Comment ? En demandant la prescription d'un médecin ou d'une sage-femme.
 

Un nouveau permis pour les scooters


L'ex-brevet de sécurité routière (BSR) est renommé permis AM. Ce permis, qui donne l'autorisation de conduire les cyclomoteurs légers (50cc ou moins) et les «voiturettes sans permis» à partir de 14 ans, ne se préparera plus en sept mais en huit heures, étalées sur deux demi-journées.

L'heure supplémentaire sera consacrée à la sensibilisation aux risques routiers. Les mineurs devront aussi être accompagnés d'un parent. Puis, dernière modification, l'équipement de base du conducteur (casque, gants, blouson, manches longues...) sera nécessaire pour passer l'examen.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société consommation économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter