• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Quel bilan pour François Hollande dans le Nord et le Pas-de-Calais ?

Hollande à Arques, le 23/11/2016 / © MAXPPP
Hollande à Arques, le 23/11/2016 / © MAXPPP

Notre éditorialiste politique revient sur les moments forts pour les Nordistes, lors du mandat de François Hollande, qui a annoncé, hier, qu'il ne se représenterait pas à la prochaine présidentielle. En 2012, au second tour, il avait obtenu plus de 54% des suffrages dans le Nord-Pas de Calais.

Par Avec Jean-Louis Manand

La dernière visite présidentielle, dans la région, remonte au 23 novembre dernier. Le Président était venu dans le Pas de Calais, à Arques, visiter l’usine d’Arc-International. Ce jour-là, François Hollande avait vanté les mérites de sa politique, en prenant l’exemple de cette usine, au bord de la faillite quelques années plus tôt. François Hollande était apparu comme candidat à sa succession, en campagne pour défendre son bilan. On était loin de penser qu’il allait jeter l’éponge.

François Hollande a déçu aussi dans la région

Deux évènements pour illustrer cette déception : l
  • le blocage de l’A1, en août 2015, en plein retour de vacances. Des gens du voyage enflamment des pneus sur l’autoroute pour que l’un des leurs, en prison, obtienne une permission de sortie. Les autorités tardent à intervenir. L’effet est dévastateur. L’autorité de l’Etat est bafouée.
  • le démantèlement de la « jungle » à Calais. François Hollande vient sur place en septembre. Mais c’est trop tard. Et c’est confus. C’est du Hollande « tout craché » : aux camionneurs calaisiens – par exemple – il promet que le mur le long de la rocade sera construit ; et à la maire de Calais, il affirme que ce mur n’a plus de raison d’être. On n’y comprend plus rien.

Ce qui a plu aux Nordistes

Mais tout n’est pas négatif. Il y a, même, un moment de grâce. En 2014, lorsque François Hollande reçoit à l’Elysée des lycéens de Boulogne/Mer qui ont tourné dans une comédie musicale. Le Président assiste à une projection du film, à l’Elysée, avec les jeunes et leurs familles. Il parle ensuite longuement avec eux… et on voit alors un François Hollande plein d’humanité, qui s’intéresse, qui plaisante, qui met les jeunes à l’aise.

Et puis l’an dernier, François Hollande vient inaugurer à Neuville-Saint-Vaast un monument qui rappelle la fraternisation de soldats en 14-18. Il en avait fait la promesse des années plus tôt au Président de la Communauté Urbaine d’Arras, qui pensait que Hollande avait oublié. Il n’avait pas oublié…

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus