Cet article date de plus de 3 ans

Quelques jours après le décès de Michael Goolaerts, un coureur belge trouvé mort dans sa chambre

Nos confrères du Soir révèlent que Jeroen Goeleven, un jeune cycliste belge, a été retrouvé mort dans sa chambre mardi après-midi par son père. Ce décès touche à nouveau le monde du cyclisme, quelques jours à peine après la mort de Michael Goolaerts sur le Paris-Roubaix. 
Un nouveau drame qui touche le monde du cyclisme, quelques jours seulement après le décès de Michael Goolaerts, sur la route du Paris-Roubaix. Mardi après-midi, le coureur belge amateur Jeroen Goeleven a été retrouvé mort dans sa chambre par son père, qui a communiqué sur sa page Facebook. 


"Notre famille est en deuil. Cet après-midi, j'ai trouvé notre fils Jeroen sans vie, dans sa chambre. C'est incompréhensible", explique son père. "Il n'y a aucun signe de suicide. Encore une fois, c'est un jeune motivé qui part de manière inexplicable."

Le jeune Belge de 25 ans avait été sacré champion de Limbourg au contre-la-montre, il y a quelques semaines. 


Une enquête ouverte


La police locale de Beringen-Ham-Tessenderlo indique que le coureur est probablement décédé d'une mort naturelle, indiquent nos confrères du Soir.

Pourtant, compte-tenu du très jeune âge du coureur, une enquête a été ouverte par le Parquet de Limbourg pour faire toute la lumière sur ce décès. Ce nouveau drame rappelle aussi le décès d'un autre jeune coureur belge, Daan Myngheer, mort fin mars 2016, à l'âge de 22 ans, après un accident cardiaque survenu en Corse au Critérium international.

Concernant la mort de Michael Goolaerts, les analyses toxicologiques demandées par le Parquet de Cambrai sont toujours en cours. Les résultats devraient être connus d'ici la semaine prochaine. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique international faits divers paris-roubaix cyclisme sport