• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

RC Lens : Philippe Montanier a répondu à vos questions

© FRANCE 3
© FRANCE 3

Philippe Montanier, entraîneur du RC Lens, invité du 19/20 avant la reprise en Ligue 2, a également accepté de répondre aux questions des internautes. 

Par Emmanuel Magdelaine

Philippe Montanier était l'invité du journal de France 3 Nord Pas-de-Calais ce mercredi soir à 3 jours de la reprise du championnat de Ligue 2. Il a parlé de l'objectif Ligue 1 bien sûr mais aussi du mercato en cours et à venir...
 
RC Lens : Philippe Montanier invité du 19/20 avant la reprise en Ligue 2
 
Avant cela, l'entraîneur du RC Lens a accepté de répondre aux questions des internautes. Nous vous avions sollicité sur Facebook et Twitter. Voici ses réponses. 
 
 
Philippe Montanier : "Quand on a fait les entretiens individuels à la fin de la saison, El Hadji avait envie d'avoir plus de temps de jeu et peut-être une meilleure opportunité. Donc au moment de la reprise, il était vraiment sur le départ, imminent. Je lui ai dit : "Ce n'est pas la peine que tu reprennes avec nous". Mais il s'entraîne au club, on le prépare. Il a émis le souhait d'aller voir ailleurs, on n'a pas fermé la porte."
 

P.M : "Déjà, la saison dernière, il a joué plus dans l'axe que sur le côté. Quand on joue à 3 devant, on aime bien avoir de la variété. Yannick a parfois marqué et a été décisif sur le côté. Il pourra comme les autres évoluer sur le côté ou dans l'axe. Mais pas dans les buts (rires)."
 

P.M : "On a convenu en fin d'année qu'on attendait la CAN. c'est un joueur de 29 ans qui est passé pro à 26-27 ans. Donc on a convenu que s'il y avait une grosse opportunité pour lui sur le marché, on l'étudierait. Il est sur le départ mais il fait partie des joueurs pour lesquels la porte n'est pas fermée s'il le souhaite."

France 3 : "C'est plus lui qui cherche un gros contrat que vous, qui cherchez à ce qu'il parte."

PM : "Ce n'est pas moi qui ait dit ça mais c'est une bonne interprétation."
 

PM : "La préparation s'est bien passée. il revenait d'une blessure. Il a été un peu embêté pendant la préparation par un problème de cheville. Donc on va voir le niveau auquel il va revenir. Mais forcément s'il est bon et meilleur que les autres, il n'y a pas de raison parce qu'en plus c'est quelqu'un de très attachant. Je pense que la première étape sera de ne plus connaître aucune blessure pour pouvoir être à son niveau."
 

PM : "En fin de saison on s'est posé la question lui et moi, s'il souhaitait continuer. Il avait une volonté pour des raisons personnelles d'arrêter. C'était d'un commun accord."
 

PM : "Oui, il y avait quelques départs programmés, de joueurs qui avaient envie de temps de jeu. On a laissé la porte ouverte. Après, ça dépend des propositions que nous recevons. Là, pour l'instant, l'effectif est trop conséquent. Pour l'entraîneur et les joueurs. Malheureusement, il y en a toujours 11 qui jouent..."
 

PM : "C'est une question qu'on me pose souvent. je réponds toujours "Lequel ?". Parce que ceux qu'on a contactés, que je souhaite avoir, ils ne veulent pas venir à Lens. Ils ont soit des clubs de Ligue 1, ou de niveau européen, à des salaires intouchables pour nous. Les joueurs disent : "Ça ne m'intéresse pas, je veux jouer en Ligue 1". Ils ont dix fois le salaire qu'on peut donner donc voilà... Le vrai finisseur qui met 25 buts, il faut être con pour ne pas vouloir le recruter. Après, c'est entre ce qu'on veut et ce qu'on peut. On veut le mec qui met 30 buts mais eux, ils ne veulent pas. Après, on peut avoir une bonne surprise comme Gaëtan Charbonnier à Brest. Mais c'est la seule saison où il met 25 buts. Mais la saison d'avant, il en a mis 7, personne ne pouvait prévoir qu'il en mettrait 25."
 

PM : "Jean-Louis Leca est numéro un. Après on a deux numéros 2bis : Vincensini et Desprez. Ils se partageront le banc de touche, et joueront aussi en équipe réserve."
 

PM : "Toute la saison, non. Mais on peut envisager plusieurs systèmes dans la saison".
 

PM : "On peut évoluer dans ce système-là. pendant la préparation, on a aussi évolué en 4-3-3, 3-5-2... Il y a encore d'autres formules qui sont possibles. Souvent, c'est la qualité des joueurs et leur complémentarité qui déterminent le système.".
 
 
PM : "C'est marrant mais quand on joue à Paris FC, on gagne. Tout le monde était content. Je change la compo à Troyes. On gagne, personne ne me pose la question. Par contre, quand on perd, tout le monde me pose la question. Après on sait que pour monter, il nous faut un effectif conséquent en terme de qualité. Si vous avez un onze de départ et huit ou neuf autres qui ne jouent jamais, ils disent : "Nous on ne vient pas !". C'est un peu comme les chiffres du loto. Il y en a qui vous donnent les chiffres après le tirage, ce n'est pas le plus compliqué (sourire)."
 

PM : "Vous savez à quel niveau notre attaque a fini la saison dernière ? 3ème. Y'a pire. Pour une équipe qui n'est pas offensive, c'est pas mal... Par contre, ce qui est juste, c'est qu'on va essayer d'être plus performants encore. C'est pour ça qu'on a beaucoup recruté. En fait, on se créait beaucoup d'occasions mais on n'était pas assez efficace."
 

PM : "On a plusieurs capitaines. Je vais décider cette semaine qui sera capitaine. Je le dirai aux joueurs en priorité. On a eu plusieurs capitaines pendant la préparation. Walid, Guillaume, Steven... Il y aussi Cahuzac qui a le profil. Jean-Louis Leca... Même si, moi, je trouve que les gardiens sont un peu loin du coeur de jeu. Ce qui est important, c'est que j'ai 4-5 relais sur le terrain, 4-5 capitaines..."


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus