Régionales : "Ça se jouera entre Le Pen et moi", selon X. Bertrand

Xavier Bertrand, tête de liste Les Républicains en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, a affirmé dimanche que le second tour du scrutin de décembre dans cette région où la présidente du FN est donnée favorite se jouerait entre Marine Le Pen et lui.

"Ça se jouera entre madame Le Pen et moi", a déclaré M. Bertrand à France 5. "Si le Parti socialiste avait voulu vraiment y croire, Mme Aubry aurait été candidate", a-t-il jugé lors de l'émission "C Politique". "Je ne ferai d'alliance avec personne au deuxième tour", a poursuivi l'ancien ministre et actuel député de l'Aisne.

D'après un sondage publié le 20 septembre, la présidente du Front national obtiendrait au 1er tour de 36 à 37% (selon les listes présentes) des suffrages exprimés, devant Xavier Bertrand, crédité de 26%. La liste PS-PRG conduite par le socialiste Pierre de Saintignon obtiendrait entre 21% et 19%.

Se présentant comme un candidat du "terrain" loin de Paris, M. Bertrand a par ailleurs qualifié les écologistes de "danger public" après leur proposition d'interdire le diesel à l'occasion du scandale Volkswagen. "Je défendrai les utilisateurs du diesel et (...) dans ma région, les Verts, je vais les sortir du Conseil régional. Pour protéger l'environnement, je fais beaucoup plus confiance aux chasseurs", a-t-il lancé.

S'il est élu, cet ancien ministre du Travail et de l'Emploi s'est engagé à proposer "dès janvier 2016" une formation ou une activité à "tous les titulaires du RSA", en lien avec les conseils départementaux. Il a enfin confirmé sa candidature à la primaire pour "défendre (s)es idées",
citant le rétablissement des heures supplémentaires défiscalisées ou le septennat non renouvelable.

"Si je suis élu (ndlr: président de région), je ne rentrerai pas dans la course à la primaire dès janvier 2016", a glissé M. Bertrand, évoquant une campagne à partir de septembre 2016 "pendant un mois et demi".

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité