Cet article date de plus de 4 ans

Rentrée universitaire : pas assez de place dans les amphis à Ronchin

La rentrée universitaire ne se fait pas dans les meilleurs conditions. Par exemple à Ronchin, il y a plus d'étudiants que de places disponibles dans les amphis dans la faculté des sciences du sport. Mais l'université assume pleinement la situation. 
© Naoufel El Khaouafi / France 3 Nord Pas-de-Calais
Assis dans les escaliers ou au fond de la salle sur une chaise sans table. Ce mardi matin, à la faculté des sciences du sport de Ronchin (Nord), certains étudiants peinent à suivre correctement le cours de physiologie. En cause, le manque de place dans l'amphithéâtre.

"Moi j'habite à Hénin-Beaumont, donc je galère à arriver tôt", explique un étudiant. "À 7h15, tout le monde est devant l'amphithéâtre pour réserver une place. Du coup on se retrouve au fond de la classe pour travailler, donc c'est compliqué."

"Je  suis pas concentrée, j'ai pas des bonnes conditions. Ça fait qu'une semaine et j'ai déjà envie d'arrêter", confie une autre.

Rentrée universitaire : pas assez de place dans les amphis à Ronchin ©France 3 Nord Pas-de-Calais

Mais l'université assume pleinement cette situation. Elle a volontairement octroyé des places supplémentaires pour pallier les nombreuses défections d'étudiants les premières semaines.

Une manière aussi de permettre aux malchanceux des tirages aux sorts d'admission post-bac d'intégrer la filière.

"On s'est dit on en prend cinquante de plus comme ça on peut encore laisser la chance à d'autres qui attendent pour pouvoir rentrer en université."

Avec près de 600 élèves inscrits en première année, la filière sport est l'une des plus demandées dans la région. Pourtant, moins de 50% des étudiants passeront en deuxième année.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rentrée scolaire éducation société université