Salah Abdeslam, un détenu muet devant les juges mais agressif envers les surveillants de Fleury-Mérogis

© Benoit PEYRUCQ / AFP & MAXPPP
© Benoit PEYRUCQ / AFP & MAXPPP

Le Figaro rapporte via un relevé d'incident les propos du détenu le plus surveillé de France, qui insulte copieusement un surveillant.

Par Emmanuel Magdelaine

Mutique devant les juges, Salah Abedslam est beaucoup plus loquace lorsqu'il est en détention à la prison de Fleury-Mérogis, si l'on en croit un article du Figaro paru mardi.
 

Selon nos confrères, qui se sont procuré un relevé d'incident datant du 7 septembre, le détenu le plus surveillé de France se montre très agressif envers le personnel pénitentiaire.

 

"Minus", "mécréants", "chiens"...


Sur cette note d'incident, adressée à l'administration pénitentiaire et au parquet antiterroriste se trouvaient les mots adressés à un surveillant venu lui distribuer son repas. "Pourquoi tu me regardes, espèce de minus. T'es qu'un minus, viens dans ma cellule et on va s'expliquer. Moi je suis musulman et vous êtes mécréants, des chiens ; un jour, ça va changer vous allez m'embrasser les pieds."
 

Le dernier membre encore en vie du commando jihadiste responsable des attentats de Paris le 13 novembre 2015 a été incarcéré dans une cellule à l'isolement dans cette prison de l'Essonne. Jugé en début d'années à Bruxelles pour la fusillade qui a mis fin à sa cavale à Forest, en Belgique, il est toujours en attente du procès qui doit se tenir sur les attentats de Paris.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus