SNCF : des trains supprimés faute de conducteurs, les élus de la région en colère

Publié le Mis à jour le
Écrit par @f3nord

Une pénurie de conducteurs de trains va contraindre la SNCF à supprimer jusqu'à une trentaine de TER chaque jour sur le réseaux Nord Pas-de-Calais et Picardie. Des perturbations qui devraient durer six semaines à partir de fin février. Explications en VIDEO.


Curieuse situation, à laquelle est exposée la SNCF dans la région : à partir du 29 février prochain, elle va supprimer une trentaine de TER chaque jour en Nord Pas-de-Calais / Picardie, faute de conducteurs suffsamment nombreux pour les conduire ! Les liaisons seront assurées par bus, assure la société des chemins de fer. Et cela devrait durer six semaines (jusqu'au 16 avril).

Pourquoi ? La SNCF fait face à des départs en retraite qui n'ont pas encore été remplacés. Ou plutôt, selon la direction, qui auraient dû l'être avec le retour sur TER de conducteurs de trains de fret. Mais comme le secteur marchandises tourne à plein en ce moment, la réaffectation de ces cheminots à la conduite des trains express régionaux se fera plus tard... 

Les lignes impactées ne sont pas précisément connues, mais il s'agirait des moins fréquentées du réseau. 


Les élus du conseil régional en colère

Ce gros problème de planning que vont subir les voyageurs n'a été porté que mercredi à la connaissance du conseil régional (en charge des TER). Et les élus voient rouge, le vice-président aux transports Gérald Darmanin en tête. "Ce manque est semble-t-il dû à un recrutement insuffisant et à une mauvaise organisation du planning de congés des agents de la SNCF. Il est inadmissible que les usagers du TER payent le prix de la mauvaise gestion par la SNCF de ses ressources humaines" fustige-t-il dans un communiqué.

Mr Darmanin demande à la SNCF de "prendre ses  responsabilités" et de faire respecter "contrat qui lie la SNCF à l'institution Régionale". Le cas échéant, la région réclamera des indemnités à la société de chemins de fer.