• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

A 16 ans, Stephen Bounoua, boxeur de la Somme, vise un titre mondial en full-contact

© H.Hedin
© H.Hedin

Stephen Bounoua, 16 ans, est licencié au club du K1 boxing de Béthencourt-sur-Mer dans la Somme. Le jeune homme sera sur le ring à Manchester le 24 novembre pour le combat le plus important de sa carrière : le championnat du monde de Full-contact.

 

Par Isabelle Girardin


Stephen Bounoua, 16 ans, est un jeune homme très occupé depuis plusieurs semaines. Il vit à Saint-Rémy-Boscrocourt en Seine-Maritime. Mais dans une semaine, il sera en Angleterre, à Manchester pour la finale du championnat du monde de full-contact. Une rencontre au sommet dans la carrière de jeune boxeur. Même si à 16 ans, il affiche déjà un palmarès impressionnant :
  • vainqueur de la coupe de France  en 2014
  • champion de France en 2015
  • vice-champion d’Europe ISKA , International Sport Kickboxing Association, en Écosse en 2017.
 
Depuis 8 ans, il est licencié au club du K1 Boxing à Béthencourt-sur-Mer dans la Somme. Et à quelques jours du combat à Manchester, Hubert Hedin, le patron du club et coach du jeune boxeur est confiant :

Stephen est un boxeur intelligent, assidu et avec un mental fort. Et le mental c'est le plus important dans ce genre de combat.


Au cours des dernières semaines, le jeune garçon n'a pas relâché sa préparation : 2 entraînements par semaine, plusieurs séances de musculation, de cardio, course à pieds. Il aborde ce combat avec le calme qui caractérise les grands sportifs. 

mon adversaire est un boxeur comme un autre, nous avons le même âge, la seule différence c'est que lui joue à domicile car c'est un Anglais.
 

Cette ascension, une histoire de famille pour le boxeur comme pour son entraîneur


C'est la première fois que Stephen se rend à Manchester. Pour ce déplacement historique, son père et ses deux grands frères, Steve et Kevin, seront à ses côtés. Satisfait de ses performances, Stephen est surtout fier d'avoir suivi les traces de son grand-père, ancien sparring-partner de Marcel Cerdan. Une légende familiale qui l'inspire mais ses modèles restent Mohamed Ali "pour son esquive et sa rapidité", l'Abbevillois Johann Duhaupas "pour sa puissance de frappe" et le Havrais Jérôme Le Banner "pour sa rapidité".


Arrivé au boxing club de Béthencourt-sur-Mer à l'age de 8 ans, Stephen ne connaissait rien à la boxe. Rapidement, son entraîneur Hubert Hedin le met au travail. Instructeur en sports de combat, il sait que la force et la puissance ne sont pas les seules qualités d'un bon boxeur. Au fil du temps, le timide Stephen s'est affirmé comme "un boxeur intelligent" au sein du club.
Celui-ci est installé depuis plus de 2 ans dans une ancienne usine de cadenas. Un lieu chargé d'histoire familiale là aussi, puisque c'est dans ces murs qu'un autre grand-père, celui du coach Hubert Hedin a travaillé. Une usine qui a compté jusqu'à 400 ouvriers et qui aujourd'hui accueille plus de 500 adhérents sportifs dans ses murs.
 

Le 24 novembre, le club espère assister à la victoire de son champion, Stephen Bounoua. Un jeune homme qui, malgré cette carrière fulgurante, est aussi un lycéen comme les autres. Élève de 1STGM, il garde la tête sur les épaules et donne la priorité à ses études. Son souhait professionnel : devenir agent immobilier. 


 

Sur le même sujet

Le filmeur de marque

Les + Lus