Accident de car Flixbus sur l'A1 : 2 personnes encore hospitalisées, la conductrice entendue

Dimanche 3 novembre, un car Flixbus transportant 32 voyageurs sur l'A1 s'est renversé à hauteur d'Estrées-Deniecourt (Somme), sur une sortie d'autoroute qu'il n'était pas sensé emprunter.

Le bus accidenté, ce dimanche 3 novembre sur l'A1, dans la Somme.
Le bus accidenté, ce dimanche 3 novembre sur l'A1, dans la Somme. © France 3 / E. Ramirez
Un car Flixbus effectuant la liaison Paris-Londres s'est renversé sur l'A1, près de Berny-en-Santerre dans la Somme, dimanche 3 novembre en fin de matinée. Le véhicule a percuté la glissière de sécurité avant de se coucher sur le flanc, au niveau de la bretelle de sortie 13 (Estrées-Deniecourt). Une cinquantaine de secouristes et 10 ambulances ont été mobilisées sur place.
 
La conductrice et ses 32 passagers de diverses nationalités (11 Français, 10 Britanniques, 5 Américains, 2 Roumains, 1 Espagnol, 1 Australien, 1 Japonais, 1 Mauricien, 1 Sri Lankais) ont tous été blessés. Alors qu'un premier bilan faisait état de 4 blessés graves, il ne restait plus, lundi après-midi, que 2 personnes hospitalisées à Amiens, dont une dans un état sérieux.
 
Accident sur l'A1 : un car Flixbus se renverse avec 33 personnes à son bord

Plusieurs mesures ont été prises par Flixbus et les services de l'Etat à destination des victimes et de leurs familles. Un numéro de crise, le 0080030013730, et une adresse email (specialcare@flixbus.com) ont été mis en place dans plusieurs langues. Pour toute information, le public est invité à contacter le 03 22 97 80 80 (standard de la préfecture). 


Le car n'avait rien à faire là


L'audition de la conductrice a débuté lundi après-midi. Sa version des faits pourrait permettre d'éclaircir le mystère de cet accident.

Selon le procureur, l'intéressée n'avait "ni alcool ni stupéfiants dans le sang". "On sait qu'il y avait de fortes intempéries à ce moment-là et que le car était seul sur la chaussée", ajoute-t-il. La vitesse à laquelle il roulait sera bientôt connue.

Mais la seule présence du véhicule sur cette sortie 13 pose question : alors qu'il roulait de Paris à Londres, "il n'avait pas vocation à sortir à cet endroit-là."
 
Le car n'était pas sensé sortir de l'A1 à cet endroit.
Le car n'était pas sensé sortir de l'A1 à cet endroit. © FTV

Depuis l'accident et jusque dans la nuit de dimanche à lundi, les gendarmes ont procédé aux auditions de près de 25 passagers. Selon les éléments récoltés et l'état de santé de la conductrice, il sera déterminé dans les prochains jours si des responsabilités pénales doivent être engagées.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers