Le Béluga XL, dont la pointe est fabriquée à Méaulte, se pose pour la première fois à sur le sol picard

L'énorme avion d'Airbus, le Beluga XL, a survolé mardi 24 novembre le site de Stelia Aerospace à Méaulte où a été fabriquée sa pointe. Il s'est ensuite posé pour la première fois à l'aéroport d'Albert mardi 24 novembre. Une fierté pour la filière aéronautique en ces temps troublés.
Le Beluga XL d'Airbus à l'aéroport d'Albert Picardie
Le Beluga XL d'Airbus à l'aéroport d'Albert Picardie © Mathieu Maillet / FTV
Il porte bien son nom le Beluga XL. Capable de transporter un chargement de plus de 53 tonnes sur 4000 kilomètres, le plus gros avion d'Airbus a fait son apparition dans le ciel picard mardi 24 novembre. 

Tout un symbole pour le peu de spectateurs venus l'apercevoir à l'aéroport d'Albert. Sa pointe avant est fabriquée tout près de là, à Méaulte dans l'usine Stelia Aerospace. 
 
"Comment peut-on faire voler une telle masse ?", se demande un ancien salarié de Stelia en regardant passer ce géant des airs. "Cet avion représente l'avenir de l'usine, j'espère que tout l'argent investi par l'État pour sauver l'aéronautique et ses sous-traitants sera bien utilisé."

Impossible en effet de ne pas penser à la crise que subit la filière aéronautique en voyant passer ce nouvel appareil. En juillet dernier, on annonçait la suppression de 290 postes chez Stelia et des répercussions tout aussi dramatiques chez les sous-traitants du bassin albertin. Les syndicats négocient depuis pour éviter tout licenciement.

"Le premier vol de l'XL c'est une fierté pour l'ensemble des salariés de Stelia dans la mesure où cette pointe avant fabriquée ici est particulière. C'est la première pointe avant que l'on a livré à notre client Airbus équipée. Ce sont donc des nouvelles compétences qui ont été acquises, elles peuvent être bénéfiques pour l'avenir. C'est une grande fierté malgré la situation que l'on vit actuellement", confie Dany Devaux, délégué syndical Force ouvrière.

Une plus grande capacité de chargement

Ce troisième Beluga XL conçu par Airbus est entré en service le 26 octobre dernier. Particularité : il a une capacité de chargement 30% supérieure au Beluga standard. "Avec cette capacité supérieure, les Beluga XL peuvent notamment transporter deux voilures d'A350 alors que le Beluga ST ne peut en transporter qu'une", explique Anne Galabert, chargée de communication chez Airbus.

À Albert, l'appareil est venu effectuer des tests de compatibilité aéroportuaire ainsi que des tests au sein du bâtiment de chargement et déchargement. Chaque semaine des Beluga ST décollent et atterrissent à l'aéroport d'Albert, pour transporter les éléments fabriqués chez Stelia. 

À partir de 2021, les opérations seront réalisées uniquement par le Beluga XL une fois par semaine. Il transportera essentiellement des pointes avant de gros porteurs (A330, A350, A400M) de Méaulte jusqu'au site Airbus de Saint-Nazaire, où elles seront assemblées à d’autres éléments de fuselage. "Au vu du contexte sanitaire et économique, nous espérons que prochainement le nombre de rotations pourra croître au fur et à mesure des mois et semaines à venir", indique Virginie Caron Decroix, présidente du syndicat mixte de l'aéroport Albert-Picardie. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
airbus économie entreprises aéronautique