Coronavirus : il reçoit des amis dans son bar à Albert et finit en garde à vue

Jeudi 19 mars, les gendarmes d’Albert, dans la Somme, ont verbalisé plusieurs personnes présentes dans un bar de la commune. Le gérant de l’établissement a été placé en garde à vue.
 

Le gérant du bar est sorti de garde à vue mais il a dû s’acquitter d’une amende de 135 euros.
Le gérant du bar est sorti de garde à vue mais il a dû s’acquitter d’une amende de 135 euros. © Lionel VADAM/PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
La consigne "restez chez vous" n’a visiblement pas été comprise par tout le monde. Après la verbalisation de douze jeunes qui organisaient un barbecue dans un parc de Laigneville mercredi, c’est au tour d’un habitant d’Albert d’être sévèrement réprimandé par les forces de l’ordre.
 
Jeudi 19 mars, les gendarmes en patrouille ont repéré trois personnes sortant d’un bar de la commune malgré les consignes de fermeture annoncées par Emmanuel Macron quelques jours plus tôt.
 
Après avoir verbalisé les contrevenants, les forces de l’ordre ont placé le gérant de l’établissement en garde à vue. "Il a expliqué qu’il n’était pas ouvert au public mais qu’il avait juste reçu des amis proches pour boire un verre" raconte un gendarme.

Ce vendredi 20 mars, le gérant du bar est sorti de garde à vue mais il a dû s’acquitter d’une amende de 135 euros. En revanche, le parquet s’orienterait vers un classement sans suite de l’affaire étant donné la difficulté de prouver si ses clients étaient des connaissances ou non.

De son côté, la gendarmerie de Picardie se désole devoir encore autant de personnes se promener dans la rue sans réel motif. Pour rappel, 63 résidents des Hauts-de-France porteurs du coronavirus sont décédés depuis le 25 février dont 13 dans la Somme.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter