Fleuron local de l'aviation, le Potez 36 renaît de ses cendres à Méaulte (Somme)

Cette maquette grandeur nature du Potez 36 a été élaborée par des bénévoles passionnés de Méaulte (Somme). / © Marine Lesprit / France 3 Hauts-de-France
Cette maquette grandeur nature du Potez 36 a été élaborée par des bénévoles passionnés de Méaulte (Somme). / © Marine Lesprit / France 3 Hauts-de-France

Après des milliers d'heures de travail de bénévoles passionnés, la réplique d'un avion Potez 36 a été présenté aujourd'hui à Méaulte, près d'Albert. Un moment riche en émotion pour cette ville de Somme, berceau de l'aviation de tourisme.

Par V.P. avec Marine Lesprit

C'est la première sortie à l'air libre de cette maquette d'avion, réplique à taille réelle d’un modèle vieux de 90 ans. La manoeuvre est délicate dans les rues de Méaulte (Somme) et ses convoyeurs d’un jour prennent leurs précautions : cette copie, même si elle ne vole pas, est le fruit d’un long et méticuleux travail. "On a mis cinq ans à faire cette maquette fidèle du Potez 36. On n'a pas compté nos heures. Quand on aime, on ne compte pas !" assure Patrice Debart, de l'association Aéronautique histoire de méaulte (AAHM).

Les sept passionnés d’aéronautisme de l'AAHM ont souhaité reproduire au plus près le modèle comme l’avait imaginé Henry Potez en 1928. Ce grand constructeur de l'Entre-deux-guerres est né et a vécu à Méaulte et il a doté cet avion de tourisme de particularités qui ont fait son succès.
 

Un avion à ailes repliables

"Ses ailes sont bizarres, c'est un avion à ailes repliables, glisse Jean-Pierre Dehondt, le président de l'association. C'est volontairement, pour que l'on puisse l'engranger facilement, dans une cour de ferme par exemple." Le Potez 36 a séduit les pilotes les plus illustres, comme Jean Mermoz.

 
Les ailes repliables, bien pratiques pour ranger le petit avion chez soi ! / © Marine Lesprit / France 3 Hauts-de-France
Les ailes repliables, bien pratiques pour ranger le petit avion chez soi ! / © Marine Lesprit / France 3 Hauts-de-France


La Ville de Méaulte a souhaité rentre hommage à ce retour du Potez 36, véritable bout d’histoire locale qui reprend vie. Ici, en 1924, l’installation d’une usine Potez a contribué à l’essor de la commune et marqué la vie de la région.

Parmi les personnes venues admirer la maquette, nombreuses sont celles à avoir fait carrière dans l’aéronautique. "Mes parents ont travaillé tous les deux dans les établissements de Méaulte, raconte Emmanuel Andrieu, passionné d'avions. Moi-même, je travaille dans l'aéro, mon frère également, et on espère que les générations suivantes se passeront le flambeau". Celles-ci ont sans doute pu être inspirées par cette maquette flambante neuve, qui a décrit un tour devant l'école de la commune. Elle devrait être de nouveau présentée en juin, à Albert, cette fois-ci.
 

Notre reportage à Méaulte (Somme)

Fleuron local de l'aviation, le Potez 36 renaît de ses cendres à Méaulte


 

Sur le même sujet

La pêche électrique en question

Les + Lus