Les agents de contrôle du réseau de bus Ametis à Amiens porteront des caméras

À partir de ce mercredi 5 avril, les équipes de contrôle du réseau Ametis seront équipées de caméras. Elles pourront être activées en cas de tensions ou de conflits. Un dispositif expérimental mis en place jusqu'en juillet 2024, qui pourra être reconduit.

Depuis le début de l'année 2023, de nombreuses villes ont passé le cap. À Metz, Montpellier, mais aussi à Lille, les agents de contrôle des bus et des transports collectifs sont désormais équipés de caméras de type piéton. 

Ce sera également le cas à Amiens, à partir de ce mercredi 5 avril. Dans chaque équipe de contrôle du réseau de bus Ametis, un agent sera muni de ce dispositif d'enregistrement audio et vidéo. Il sera fixé au niveau du torse afin de permettre une meilleure visibilité. 

Assurer la sécurité et dissuader

La caméra grand-angle n'enregistrera pas en continu. Elle pourra être activée lorsqu'il y a des tensions ou des conflits lors des contrôles des agents, aussi bien à l'intérieur du bus qu'à l'extérieur. Pour Ametis, il y a plusieurs objectifs à ce déploiement : " Sécuriser les interventions des contrôleurs. Mais aussi sécuriser de manière plus générale l'ambiance à bord des bus et le transport des voyageurs", explique l'entreprise. 

Dans un communiqué, Ametis, détaille les motifs possibles du déclenchement vidéo : agressivité, outrage, menaces, violences physiques, demande explicite de la personne concernée...

Le dispositif est donc un moyen de dissuasion, mais aussi un moyen de récolter des preuves en cas de poursuites judiciaires. 

Ces dispositifs seront déployés dans le cadre d'une expérimentation qui durera jusqu'en juillet 2024 dans le réseau Ametis. Dans les prochains jours, des messages informatifs seront diffusés dans les bus concernant ce déploiement.