L'Amiens SC se mobilise pour le don du sang : "On espère que cela va motiver d'autres personnes de le faire"

Mercredi 9 décembre, au stade de la Licorne, les joueurs et le staff de l'Amiens SC ont pris un peu de leur temps pour donner leur sang. Une journée organisée avec l'Établissement français du sang afin de montrer l'exemple, alors que les stocks de sang sont au plus bas.
L'attaquant de l'Amiens SC Mustapha Sangaré lors d'une opération don du sang au stade de la Licorne mercredi 9 décembre
L'attaquant de l'Amiens SC Mustapha Sangaré lors d'une opération don du sang au stade de la Licorne mercredi 9 décembre © Narjis El Asraoui / FTV
L'opération don du sang a eu lieu toute la journée mercredi 9 décembre au stade de la Licorne. Personnel administratif, membres du centre de formation, joueurs et staff de l'Amiens SC, au total une quarantaine de personne a pu participer. "Ça va, ça passe tranquille", lance Mustapha Sangaré allongé sur la table de prélèvement. Finalement pour une première, l'attaquant de l'Amiens SC semble bien vivre la chose. "C'est comme une prise de sang en fait, sauf que mon sang va être utilisé pour d'autres personnes", poursuit-il. 

L'Amiens SC avait à cœur de soutenir l'Établissement français du sang (EFS), alors que les collectes sont moins nombreuses en période de confinement. "Cette année, leurs besoins sont immenses, on se sentait obligés de faire cette opération, confie le président délégué de l'ASC, Louis Mulazzi. Il y a eu quelques appréhensions et elles ont été combattues, c'était un devoir d'exemplarité et on l'a fait."

Donner son sang pour donner l'exemple, c'est toute la démarche. Les joueurs espèrent que leurs supporters en feront autant. "Nous on est en bonne santé, donc il ne faut pas hésiter. On espère que cela va motiver d'autres personnes de le faire", affirme le jeune milieu de terrain de l'ASC, Mathis Lachuer. 

"On a été contraints d'annuler bon nombre de ces collectes"

Un partenariat bienvenu pour l'Établissement français du sang. En cette période de crise sanitaire, les stocks sont au plus bas et il est devenu difficile pour l'EFS de sensibiliser les gens au don. "Il faut savoir qu'en temps normal la période de septembre à décembre est une période très propice pour l'EFS qui effectue des collectes en entreprises ou dans les établissements scolaires. Là malheureusement avec toute la pagaille générée par le Covid, on a été contraint d'annuler bon nombre de ces collectes", affirme Pierrick Pihan, chargé de développement et de promotion du don du sang pour la Picardie. 

40 000 collectes par an sont d'ordinaire organisées sur tout le territoire français. À l'échelle de la Picardie c'est deux par jour. "Donc c'est très important, relève Pierrick Pihan. On essaye alors autant que possible de maintenir une présence dans les établissements scolaires via les journées de sensibilisation au don du sang."

L'Amiens SC de son côté espère renouveler l'opération dans les prochains mois. "La prochaine fois on fera appel à tous les abonnés du club, on espère réunir au moins 200 personnes", annonce Louis Mulazzi. 

Pour donner son sang, l'EFS conseille de prendre rendez-vous auprès des maisons du don. La liste des collectes mobiles est disponible pour chaque région sur le site de l'EFS.  
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
amiens sc football sport santé société