Après le Dry January, le Veganuary pour passer au régime 100 % vegan au mois de janvier

Pourquoi pas se lancer dans le Veganuary ? Contraction de véganisme et january, traduit par "janvier en anglais", l'association L214 présentait ce concept dans les rues d'Amiens ce samedi 6 janvier 2024. L'objectif : adopter un régime sans produit d'origine animale tout le long du mois.

Dans le cœur d'Amiens, l'association L214 arpente les rues du centre-ville pour initier les passants au véganisme, pratique consistant à ne pas consommer de produits d'origine animale, durant tout le mois de janvier. Calqué sur le concept Dry January mais de nombreux passants sont conquis par cette initiative. 

"On veut donner les bons gestes"

Le Veganuary est une action internationale. En France, c'est l'association L214 qui relaie cette initiative pour une quatrième édition. Le but est simple : informer les personnes de manière ludique sur l'alimentation végétale.

Les intéressés peuvent participer en s'inscrivant sur le site internet veganuary2024.fr et tous les jours pendant le mois de janvier, ils vont recevoir un mail avec des idées de recettes et des conseils nutritionnels, donné par des professionnels de santé.

"On veut donner les bons gestes sur le mois de janvier. Ce serait bien quand même de tenir le cap sur le long de l'année et de poursuivre parce que les efforts sont importants pour le long terme", explique Thomas Cagnon, porte-parole de l'association L214 Amiens.

0,3 % des Français vegans

Et l'idée séduit aussi les diététiciens nutritionnistes, à l'image d'Enzo Collet, basée dans la capitale picarde. "Beaucoup de personnes n'osent pas, mais ont envie d'adopter une alimentation végane. La principale crainte se situe au niveau des carences", souligne-t-elle. 

Beaucoup de personnes n'osent pas, mais ont envie d'adopter une alimentation végane. La principale crainte se situe au niveau des carences

Enzo Collet, diététicienne nutritionniste

Elle est unanime : quand on a une personne qui adopte une alimentation équilibrée et variée, même dans le cas d'une alimentation végane, il n’y a pas plus de risques de carence que pour une personne qui va consommer des aliments d'origine animale.

"Ce que je recommande en général, c'est de consommer au quotidien des céréales complètes pour l’apport en fibres en protéines et des légumineuses pour un autre apport en fibres en protéines", détaille Enzo Collet. En France, seuls 2,2 % de la population ne consomme pas de viande. 200 000 personnes se déclarent vegans ou végétaliennes, soit seulement 0,3 % des Français, selon des chiffres d'une enquête de l'IFOP en 2022.

Avec Lucie Cailleret / FTV

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité