Barbara Pompili, députée LREM de la Somme, se dresse face à l'âge pivot

La députée de la Somme, Barbara Pompili aimerait que les discussions autour de l'âge pivot fassent moins d'ombre à la réforme des retraites dans son ensemble. 

Barbara Pompili à l'Assemblée nationale
Barbara Pompili à l'Assemblée nationale © IP3 PRESS/MAXPPP - Vincent Isore
C'est une question qui déchaine les passions. Principal point de clivage entre le gourvenement et les partenaires sociaux, l'âge pivot fait maintenant grincer des dents au sein même de la majorité. Proposé par Edouard Philippe, dans la réforme des retraites que prépare son gouvernement, l'âge pivot cristallise aujourd'hui une grande partie des tensions autour de cette réforme. Une situation qui irrite la député La République en Marche (LREM) de la Somme, Barbara Pompili.  

Un âge pivot qui prend de la place

Dans un article du Monde consacré à la CFDT, Barbara Pompili fait état de réserves concernant l'âge pivot. Contactée, la députée qui a soutenu Emmanuel Macron des la première heure confirme : "Oui, je pense qu'aujourd'hui, il faut s'occuper plus de la réforme en elle-même et pas se concentrer uniquement sur l'âge pivot".
 

Les débats autour de l'âge pivot prendraient le pas sur les vraies questions de la réforme selon la député : "Il ne faut pas mélanger la question du financement et la réforme en elle-même. Ce sont deux choses différentes". Une petite pique à destination de l'exécutif pour clôturer l'année. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique la république en marche