"C'est le vivre en paix" : le festival Voyage au cœur de l'été fête ses 20 ans à Amiens jusqu'au 27 juillet

Il anime depuis vingt ans les arcades du cloître Dewailly à Amiens : le festival Voyage au cœur de l'été propose un programme ensoleillé pour cette édition anniversaire.

Il a ouvert ses portes le 4 juillet avec un départ immédiat pour Cuba : le festival Voyage au cœur de l'été revient pour sa vingtième édition.

Pendant quatre semaines, il permet aux Amiénois de découvrir différentes cultures à travers leur gastronomie, leur artisanat et surtout, leurs musiques chargées d'histoires. 

Inde, Brésil, Grèce : la programmation est aussi riche qu'éclectique. À l'image du public, si l'on en croit le fondateur du festival Yacoub Abdellatif, qui se réjouit de constater que toutes les générations sont représentées.

"Depuis 20 ans, on voit tout le temps de nouvelles têtes et des habitués qui viennent de loin quand même, qui réservent leur mois de juillet uniquement pour venir ici. On est très contents" sourit-il. 

Une aventure au long cours 

"Je me rappellerai toujours lorsque j'ai eu l'idée, on m'a dit 'jamais, tu n'y arriveras', parce que le cloître n'est pas connu, parce qu'il y a du vent, parce que tout ça...se souvient  Yacoub Abdellatif. Mais c'est un lieu magnifique, c'est ça qui fait la force de ce festival.

Les coursives voûtées de l'ancienne abbaye offrent à la scène un cadre intimiste, mais ouvert sur la douceur des soirées d'été. Le lieu est propice aux grandes tablées et aux apéritifs qui s'éternisent à mesure que la lumière décline. 

Le festival a aussi une identité forte, "C'est un message, ça parle beaucoup de citoyenneté, c'est le vivre en paix" souligne son créateur. S'il devait en parler à quelqu'un qui ne le connait pas ? "Qu'il vienne voyager, tout simplement ! Qu'il vienne rêver, qu'il se laisse vivre, qu'il se laisse aller, qu'il écoute de la bonne musique. Qu'il n'ait pas peur de son prochain. On est là pour redonner ce que la vie nous a donné, l'amour."

Cette année, de la salsa à la musique balkanique en passant par le blues et la kora sénégalaise, les destinations sont variées et invitent à la curiosité. "Le beau est ce qui plait universellement sans concept" rappelle l'organisateur en citant le philosophe Immanuel Kant. Tout un programme, à savourer jusqu'au 27 juillet. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité