La chasse au pigeon est ouverte dans la Somme !

Le secret de la chasse aux pigeon : rester caché et amener les volatiles au plus près de soi. / © Laurent Pénichou / France Télévisions
Le secret de la chasse aux pigeon : rester caché et amener les volatiles au plus près de soi. / © Laurent Pénichou / France Télévisions

La chasse en plaine est ouverte ce 15 septembre dans la Somme. Seules quelques espèces - lapin, sanglier et pigeon - sont chassées depuis aujourd'hui. Notre équipe a suivi Ghislain et sa fille, qui sont partis débusquer des pigeons à Dury (Somme).

Par Valentin Pasquier avec Laurent Pénichou

Et de neuf ! Un coup de calibre 12 et un beau pigeon ramier vient garnir le tableau de chasse de Ghislain Lesieur. Accompagné de son compagnon Hénos, le Samarien est venu débusquer le volatile à Dury (Somme) en compagnie de sa fille Juliette.

Ce 15 septembre sonne l'ouverture de la chasse en plaine dans le département. "Ce que j'aime, c'est travailler avec les appareils, voir les pigeons arriver de loin et les amener au plus près de nous. Il y a des jours ça marche bien, d'autres jours où ça ne marche pas du tout... On essait de comprendre pourquoi... Mais c'est la chasse !" confie le chasseur, dissimulé dans son abri.
 

Les leurres et les blettes

Pour attirer ces pigeons, il dispose des "blettes", des faux pigeons, et des leurres, des pigeons vivants postés en haut d'un ascenseur. "Ça détourne les pigeons de leur vol, ça les fait venir un peu plus vers nous," explique Ghislain en montrat le volatile entravé au-dessus de lui. "Lui, c'est sa septième saison de chasse qu'il fait avec nous!" ajoute-t-il.

 
Le leurre (le pigeon vivant à gauche) et la blette (le pigeon factice à droite) sont combinés pour attirer les pigeon au plus près du chasseur. / © Laurent Pénichou / France Télévisions
Le leurre (le pigeon vivant à gauche) et la blette (le pigeon factice à droite) sont combinés pour attirer les pigeon au plus près du chasseur. / © Laurent Pénichou / France Télévisions


Chez les Lesieur, on chasse de père en fils et bientôt de père en fille. Après avoir bouclé ses études, Juliette va enfin passer son permis. "C'est du temps à passer les week-ends. Les armes, c'est vrai, ça peut être lourd, ça peut être physique. Ce milieu encore très masculin, ça peut freiner aussi, concède la jeune femme. Mais quand on est né dedans, femme ou homme c'est pareil !"

Cette année dans la Somme, la fédération de chasse de la Somme a reporté de deux semaines l'ouverture à la perdrix grise, au faisan, au lièvre, car beaucoup sont immatures. Ce 15 septembre, seuls peuvent être débusqués les pigeons (appelés palombes plus au sud), le lapin, le renard, le sanglier, le corbeau freux, la corneille noire et la pie. Les pigeons de Ghislain sont à point pour être cuisinés maison en cocotte, en confit ou en terrine. Le chasseur propose même ses recettes sur le site de la fédération.
 

Notre reportage à Dury (Somme)

La chasse au pigeon est ouverte dans la Somme
Intervenants : Ghislain Lesieur, chasseur; Juliette Lesieur, future chasseuse. - France 3 Hauts-de-France - Reportage : Laurent Pénichou et Aurélien Barège. Montage : Léo Ségala.

 

Sur le même sujet

Les + Lus