Le club d’athlétisme d’Amiens lance une cagnotte pour développer sa section handisport

À l’initative d’un jeune licencié, l’Amiens Université Club d’athlétisme vient de lancer une cagnotte en ligne. Les fonds récoltés serviront à développer la section handisport du club.
 
Pour l'instant, la section handisport du club ne compte que 4 sportifs en situation de handicap dont Ali Azdad, Kévin de Witasse-Thézy et Redouane Hennouni-Bouzidi.
Pour l'instant, la section handisport du club ne compte que 4 sportifs en situation de handicap dont Ali Azdad, Kévin de Witasse-Thézy et Redouane Hennouni-Bouzidi. © AUC Athlétisme
"L’objectif, c’est de permettre à toutes les personnes en situation de handicap de faire du sport dans les meilleures conditions ". À 20 ans, Louis de Leersnyder a décidé de consacrer son projet scolaire au club d’athlétisme d’Amiens. Etudiant en licence de management du sport à Reims, il avait pour mission d’organiser une collecte de fonds pour un athlète ou un club.

"J’ai proposé au président du club d’athlétisme d’Amiens de l’aider à récolter des fonds, raconte le sportif. L’argent pouvait servir à plusieurs choses comme le financement des athlètes de haut niveau ou l’achat de nouveau matériel. Mais finalement nous avons choisi de le consacrer au développement d’une section handisport".
 
Le club d’athlétisme d’Amiens lance une cagnotte pour ouvrir une section handisport

Actuellement, seuls 4 sportifs en situation de handicap sont licenciés à l’AUC Athlétisme. "Pour le moment, le club n’est en mesure d’accueillir que certains types de handicaps (hémiplégique léger à lourd, amputé membre supérieur ou inférieur, déficient auditif et visuel). En effet le club ne peut par exemple accueillir les personnes en fauteuil roulant seulement si elles disposent du leur" peut-on lire sur le site consacré à la cagnotte en ligne.  "L’objectif serait d’en accueillir le plus possible" renchérit Louis.

Sur le site, les internautes peuvent donner de 10 à 200 euros. Dix-huit jours avant la clôture de la levée de fonds, 16 contributeurs ont déjà fait don de 760 euros. Le jeune homme espère récolter au moins 2500 euros. "Cet argent servira à acheter du matériel adapté mais aussi à financer les déplacements des nouveaux licenciés lors des compétitions".

Les donateurs les plus généreux auront droit à une séance d’entraînement offerte avec les champions nationaux et internationaux du club.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handisport sport athlétisme solidarité société