Coronavirus - Le couvre-feu à Amiens suspendu par la justice, la mairie ne prendra pas un nouvel arrêté

Le tribunal administratif d'Amiens a suspendu le couvre-feu instauré par arrêté municipal à Amiens pour faire respecter le confinement. Brigitte Fouré a annoncé qu'elle ne prendrait pas un nouvel arrêté.

Après une deuxième suspension par la justice de son arrêté instaurant un couvre-feu, la amirie d'Amiens n'en prendra pas d'autres.
Après une deuxième suspension par la justice de son arrêté instaurant un couvre-feu, la amirie d'Amiens n'en prendra pas d'autres. © FTV
"A une semaine de la fin du confinement, je ne prendrai pas un nouvel arrêté instaurant un couvre-feu à Amiens", nous a annoncé Brigitte Foure, complétant une information du Courrier Picard selon laquelle l'arrêté jusqu'à présent en vigueur a été suspendu par la justice.

C'est un habitant d'Amiens qui a saisi le tribunal administratif au motif que ce couvre-feu "porte gravement atteinte à la liberté d'aller et venir, qui est une liberté fondamentale" et que la municipalité "n'a pas établit que les circonstances locales justifient une interdiction de circuler plus stricte que les mesures de confinement décidées par le gouvernement". Selon le juge des référés, c'est à l'Etat de prendre ce type de décision et non à un maire.

Le 16 avril dernier, un premier arrêté instaurant un couvre-feu de 22h à 5h dans les rues d'Amiens avait déjà été suspendu par le tribunal adminisratif, également saisi par un habitant de la commune. La mairie avait immédiatement repris un nouvel arrêté.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter