Exclusif. WN : des casiers au coeur d'une bataille juridique

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Un an après sa reprise du site Whirlpool à Amiens, la société WN pourrait être bientôt placée en redressement judiciaire. Notre rédaction a enquêté sur son activité. Il semblerait que les casiers connectés qu'elle devait produire soient au coeur d'une bataille juridique depuis le mois de septembre.

Par CdC avec MG

Ce devait être le produit phare de WN. La "Shopping Box". des casiers connectés et réfrigérés pour retirer à toute heure des commandes passées par internet. Problème, en un an, seules deux "Shopping Box" sont sorties de l'usine.

Aujourd'hui pourtant, le président de WN, Nicolas Decayeux, dit vouloir se recentrer sur son produit phare : « Après un démarrage de l’activité tardif, l’entreprise est actuellement en négociation avec plusieurs partenaires sérieux pour développer son activité principale de Shopping Box ».

D'ici la fin du mois, Amiens Métropole devrait acheter 25 à 40 "Shopping Box", pour les installer à proximité d'arrêts de bus. Des supermarchés pourraient aussi en acquérir.
 

La commercialisation des "Shopping Box" menacée

Depuis le début, le patron a une épine dans le pied. Ses propres frères, à la tête du groupe Decayeux, fabriquent déjà des casiers connectés et ce, depuis des années. Ils l'accusent d'avoir volé la technologie de l'entreprise familiale. 

Un jugement a en effet, déjà été rendu et un procès se prépare menaçant la commercialisation des "Shopping Box".

Lundi, au tribunal de commerce, WN devra convaincre qu'elle peut se rétablir. 
Le tribunal placera alors WN en redressement judiciaire. La société sera protégée mais devra livrer tous ses secrets.

En cas de manquement avéré, Nicolas Decayeux pourrait être écarté de l'entreprise, voire poursuivi pénalement. Sa demande de redressement judiciaire est donc à double tranchant.
 

Sur le même sujet

Les + Lus