• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

INSOLITE. Une Dacia dépanne un bus Nemo à Amiens Nord

© Une Dacia dépanne un bus Nemo, capture image page Facebook Amiens Rif
© Une Dacia dépanne un bus Nemo, capture image page Facebook Amiens Rif

Une scène insolite montre une voiture Dacia alimenter les batteries d'un bus Nemo avec des câbles à Amiens Nord. Une vidéo publiée sur Facebook par Amiens Rif, une page dédiée aux habitants des quartiers populaires et aux Amiénois immortalise ce moment qui a fait réagir de nombreux internautes. 

Par Halima Najibi

En fin de journée, le lundi 20 mai, avenue de la Paix à Amiens Nord, un bus Nemo est en panne de batteries. Le bus 100 % électrique Irizar est dépanné par une voiture Dacia. Une scène insolite filmée et la vidéo partagée sur Facebook par Amiens Rif, une page dédiée aux habitants des quartiers populaires et à tous les Amiénois. On voit la Dacia charger les batteries du bus Nemo avec des câbles. Une séquence qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux, quand on sait que ce bus dernier cri coûte 800 000 euros. Les 43 bus Nemo sont entrés en service le 11 mai dernier. Amiens Métropole s'est équipée de quatres nouvelles lignes Nemo, dont trois équipées de bus entièrement électriques. Amiens souhaite développer à terme une offre de transport en commun 100 % électrique.       

D'ailleurs ce n'est pas la première fois qu'un bus Nemo tombe en panne à cause d'un problème électrique. Nos confrères du Courrier Picard ont rapporté un problème au niveau du montage du câblage électrique, lors des phases de test en novembre dernier. 

Le jeudi 23 mai, Amiens Métropole présente Nemo à la presse

Brigitte Fouré, maire d'Amiens et Alain Gest, président d'Amiens Métropole, et les équipes de Keolis et Irizar (le constructeur des bus Nemo) convient la presse à un voyage le jeudi 23 mai, dont le but est de faire découvrir Nemo. À cette occasion, France 3 Picardie vous invite à poser des questions à vos élus sur cette nouvelle offre de transport en commun amiénoise, en message privés via notre page Facebook ou Twitter.   

Sur le même sujet

Les clefs de Mat Bastard

Les + Lus