Jeux paralympiques : une deuxième médaille pour le cycliste amiénois Corentin Ermenault

Plus sur le thème :

Vendredi matin, la paire Alexandre Lloveras et Corentin Ermenault a décroché la troisième place de l’épreuve de course en ligne. Les Français, 4es de la poursuite il y a quelques jours pourraient même récupérer le bronze après le contrôle anti-dopage positif du Polonais Marcin Polak.

Ils étaient venus pour disputer le titre sur trois catégories. Et ils pourraient réaliser un carton plein en repartant avec trois médailles en trois épreuves : poursuite, contre-la-montre et course en ligne. Vendredi 3 septembre, les Français Alexandre Lloveras, malvoyant de naissance et son pilote, l’Amiénois Corentin Ermenault, ont conclu de la plus belle des manières la moisson de médaille du para cyclisme français (16e médaille) en empochant le bronze lors de l’épreuve de course en ligne.

Le tandem a terminé les 118,8 km de course en 3'06"14, sept minutes derrière les intouchables champions olympiques néerlandais Vincent ter Schure-Timo Fransen. La médaille d’argent a été arrachée par un autre tandem représentant les Pays-Bas, Tristan Bangma-Patrick Bos.

Bientôt une troisième médaille ?

Une décision des officiels attendue depuis quelques jours pourrait même offrir la passe de trois au tandem tricolore. En effet, les Bleus avaient débuté leur campagne olympique avec une frustrante 4e place sur la poursuite en 4000 m sur piste. Sauf que voilà, Marcin Polak, membre du duo polonais qui a terminé juste devant les Français, a été contrôlé positif à l’érythropoïétine lors d’un contrôle hors compétition mené en amont par un laboratoire polonais, ce qui pourrait remettre en question sa médaille. L’Union cycliste internationale a provisoirement suspendu le coureur dans l’attente de la décision finale.

Le duo qui avait commencé par cette 4e place et donc une petite déception avant de réagir en patron lors du contre-la-montre pour remporter le titre olympique signerait ainsi la performance quasi rêvée.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité