La première techni-thèque des Hauts-de-France pour personnes déficientes visuelles inaugurée à Amiens

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gontran Giraudeau
La technithèque d'Amiens, inaugurée le samedi 2 octobre, proposera en test de nombreux objets adaptés aux personnes déficientes visuelles, comme des téléphones ou des micro-ondes.
La technithèque d'Amiens, inaugurée le samedi 2 octobre, proposera en test de nombreux objets adaptés aux personnes déficientes visuelles, comme des téléphones ou des micro-ondes. © FTV / Léa Broquerie

La première techni-thèque des Hauts-de-France et a été inaugurée samedi 2 octobre à Amiens. Cet espace met gratuitement à disposition de personnes mal et non-voyantes ou empêchées de lire du matériel adapté à essayer. Des bénévoles forment les utilisateurs aux nouvelles technologies.

S'il s'agit de la dixième en France, c'est une nouveauté dans la région. L'association Valentin Haüy, qui aide au quotidien les personnes déficientes visuelles, a inauguré samedi 2 octobre une techni-thèque au sein de l'hôpital Saint-Victor à Amiens.

Pas un magasin

Cet espace proposera aux personnes mal et non voyantes, ainsi qu'aux personnes empêchées de lire (personnes illettrées ou étrangères qui ne lisent pas le français) du matériel adapté pour elles.

La techni-thèque n'est pas un magasin : "le matériel est mis à disposition pour le tester et permettre de voir s'il vous convient", précise Frédéric Cadot, membre de l'association Valentin Haüy AVH Somme. "Ils pourront ensuite les acheter en connaissance de cause dans les magasins spécialisés".

Machines à lire des documents, objets du quotidien à synthèse vocale (téléphones portables et fixes, balances de cuisine, micro-ondes, plaques de cuisson, montres ou encore radios-réveils etc), cannes classiques ou intelligentes, le matériel proposé n'est pas toujours maîtrisé par leurs utilisateurs.

Service sur mesure

Frédéric Cadot et une dizaine d'autres bénévoles seront là justement pour conseiller la technologie la plus pertinente : "Entre une grand-mère qui souhaite un téléphone pour appeler ses petits-enfants et un étudiant qui veut en plus aller sur internet et les réseaux sociaux, les besoins ne sont pas les mêmes".

L'équipe de la techni-thèque dispensera également des formations, car "il arrive souvent que des personnes achètent des objets technologiques, mais ne savent pas les faire marcher et finalement ne les utilisent pas".

L'AVH m'a fait découvrir les technologies disponibles. Maintenant je me sers de tout dans ma vie courante.

Frédéric Cadot, membre de l'association Valentin Haüy

La technologie est pourtant essentielle pour les personnes déficientes visuelles. Ce que confirme Frédéric Cadot, lui-même mal voyant depuis quelques années en raison d'une maladie génétique : "Je suis resté dans mon fauteuil pendant trois ans après avoir commencé à perdre la vue. L'AVH m'a fait découvrir les technologies disponibles. Maintenant je me sers de tout dans ma vie courante. Auparavant, je ne savais pas envoyer un mail, j'avais un smartphone, mais je ne connaissais que le quart de ses possibilités".

Pour l'association Valentin Haüy, la techni-thèque est aussi l'occasion d'attirer le regard des entreprises sur le handicap visuel : "Certains chefs d'entreprise ne savent pas qu'il existe du matériel qui peut servir à l'emploi de personnes déficientes visuelles", explique Stanislas Szumny, président de l'AVH Somme.

La techni-thèque sera accessible dès le 4 octobre sur rendez-vous au 03 22 92 25 29 ou par e-mail à comite.amiens@avh.asso.fr

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.