Ligue 1 : pour pallier les absences, l'Amiens SC alignera ses nouvelles recrues face à Lyon

Malgré les absences, le coach amiénois Luka Elsner reste confiant : les recrues de l'été sont prêtes. / © Manon Labat / France Télévisions
Malgré les absences, le coach amiénois Luka Elsner reste confiant : les recrues de l'été sont prêtes. / © Manon Labat / France Télévisions

Pour la réception de Lyon ce vendredi 13 septembre (coup d'envoi 20h45) au stade de la Licorne, l'Amiens SC fera probablement appel à ses nouvelles recrues Chedjou et Diabaté. Le technicien picard, Luka Elsner, doit pallier l'absence de nombreux joueurs forfaits ou suspendus.

Par Valentin Pasquier

Amiens reçoit l'Olympique lyonnais ce vendredi 13 septembre (20h45) pour le compte de la 5e journée de championnat. 18e du classement provisoire avec une victoire et trois défaites, les hommes de Luka Elsner tenteront de limiter la casse face aux Lyonnais, troisièmes l'an passé et 4e actuellement.

Et pourquoi pas créer la surprise, comme contre Lille le 17 août ? La reprise de la Ligue des champions - le 17 septembre face au Zenit Saint-Pétersbourg au Parc OL - pourrait déconcentrer les Olympiens, décevants contre Bordeaux (1-1).
 

Akolo s'ajoute aux absents

Buteur contre Nice, Chadrac Akolo sera mis de côté face aux Gones. "À partir du match contre Nice, il ressentait déjà une certaine gêne, il avait une petite inflammation musculaire et travaillait avec beaucoup de douleur. On a décidé que cette blessure nécessitait un soin complet," a confié Luka Elsner au cours d'une conférence de presse ce 12 septembre.

 


À la veille de la rencontre, l'infirmerie amiénoise se fournit sérieusement et les suspendus s'accumulent. L'absence d'Akolo s'ajoute aux forfaits du capitaine Prince-Désir Gouano (infection virale, retour fin octobre), d'Eneme-Ella (ischiojambiers), de Stiven Mendoza (souci familial, quelques jours) et aux suspensions de Bakaye Dibassy sur carton, retour lors de la 6e journée) et Saman Ghoddos, éloigné quatre mois des terrains par la FIFA à la suite du litige contractuel l'opposant au club de Huesca (D2 espagnole).

Auteur du tir qui a permis de réduire le score contre Nantes, Bongani Zungu est incertain. Le Sud-Africain, qui est rentré pour jouer avec sa sélection nationale le 7 septembre un match amical malheurement annulé, n'est pas sûr d'être prêt physiquement.
 

Des nouvelles recrues offensives

Elsner se veut rassurant : "oui, c'est la loi du moment pour nous, mais on n'a d'autres arrivées, comme Fousseni Diabaté, qui nous donnent des solutions !" Afin de pallier les attaquants absents, le coach amiénois fera probablement entrer le Franco-malien de 23 ans, fraîchement arrivé en prêt de Leicester (D1 anglaise). "On l'a trouvé en jambe, plutôt vif, tout à fait le profil qu'on recherchait," ajoute Luka Elsner.

Et les habitués de l'attaque ? Le "petit pépin au mollet" en début de semaine de Sehrou Guirassy ne devrait pas mettre en doute sa place en attaque. Moussa Konaté "est bien," poursuit le tacticien picard. Il a une rage de vaincre qui fait du bien. (...) C'est la première journée où on ne se pose pas de question quant à sa titularisation."
 

Chedjou au secours de la défense ?

Au contraire de Diabaté, la dernière recrue du club Aurélien Chedjou a pu se faire la main lors de l'amical contre Chambly (2-2). Le défenseur Camerounais pourrait être aligné face à Lyon.

"Je ne me pose pas de question sur sa forme du moment, assure Luka Elsner. Il y a forcément une petite adaptation à faire pour le retour en Ligue 1 [il jouait à Lille de 2008 à 2013, NDLR] mais je pense que si quelqu'un a la capacité de bien s'adapter, c'est lui. C'était essentiel d'avoir une recrue à ce poste, d'autant plus que l'absence de Prince [Gounao] va être assez longue." Aleesami, Calabresi et Jallet seront certainement titulaires.
 

Ne pas laisser s'exprimer l'attaque lyonnaise

Le coach ne compte pas prendre les Lyonnais de vitesse :  l'enssentiel se jouera sur un placement défensif. "Ils sont rarement mis en difficulté sur les contre-attaque. (...) On fera attention aux zones centrales où les décalages peuvent se faire - on sera attentifs et très proches - et on ne se mettra pas en difficulté en laissant des espace aux individualités qui sont capables de faire tout de suite la différence. Je pense évidemment aux trois qui sont devant [Depay, Dembélé et Traoré, NDLR]." Le tout pour éviter une déroute comme le 6-0 pris par le SCO d'Angers.

Lyon devrait modifier son onze de départ en préservant des joueurs en prévision de l'entrée en Ligue des champions le 17 septembre. Jason Denayer, blessé au genou avec la Belgique, est incertain alors que Memphis Depay ou encore Léo Dubois se sont énormément dépensés dans leurs sélections nationales respectives.

Houssem Aouar, blessé aux adducteurs juste avant la trêve contre Bordeaux et forfait pour l'équipe de France Espoirs, s'est normalement entraîné le 10 septembre et devrait être opérationnel. En revanche, Youssouf Koné et Thiago Mendes, exclus contre Montpellier et Bordeaux, sont toujours suspendus.
 

La compo probable

  • Gardiens : Dreyer, Gurtner
  • Défenseurs : Aleesami, Calabresi, Chedjou, Jallet, Lefort
  • Milieux : Blin, Bodmer, Gnahoré, Kakuta, Monconduit, Talal, Zungu
  • Attaquants : Cornette, Diabaté, Guirassy, Konaté, Otero
 

La conférence de presse du 12 septembre en intégral

Luka Elsner : "on ne laissera pas d'espace aux individualités" lyonnaises
La conférence du coach de l'Amiens SC Luka Elsner du 12 septembre, la veille de la réception de l'Olympique lyonnais. - France 3 Hauts-de-France - Reportage : Manon Labat.

Sur le même sujet

Les + Lus