• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Vaincu par Nantes, l'Amiens SC provisoirement barragiste

Moussa Konaté aux prises avec Diego Carlos, samedi 27 octobre au stade de la Licorne. / © Fred Douchet/Max PPP
Moussa Konaté aux prises avec Diego Carlos, samedi 27 octobre au stade de la Licorne. / © Fred Douchet/Max PPP

Confronté à Nantes pour la 11e journée de Ligue 1 samedi 27 octobre, le Amiens SC n'a pas su récupérer les trois précieux points pour s'éloigner de la zone de relégation. Les Picards se sont inclinés 1 à 2, notamment à cause d'erreurs défensives.

Par V.P.

Battu à domicile 2-1 par Nantes ce samedi 27 octobre, l'Amiens SC a repris la 18e place du championnat, celle de barragiste, aux Canaris. Inspiré (8 tirs cadrés sur 18 tirs contre 5 sur 15 pour le FC Nantes), le onze picard a cependant laissé trop d'espace en défense, suffisamment pour que s'exprime une attaque ligérienne plutôt fébrile.

Dominés dans les premières minutes, les Nantais reprennent peu à peu l'avantage et profitent d'une frappe puissante de Touré à l'entrée de la surface (15') pour trouver la faille dans la défense picarde. Gurtner semble alors capter la balle, mais celle-ci n'est que ralentie et s'arrête devant la ligne. Lancé à vive allure, Boschilia n'a plus qu'à glisser la balle dans les filets (0-1, 15').
 

Déterminés à recoller au score

Les tambours amiénois rugissent, les fumigènes sont craqués – aussitôt imités par la tribune nantaise – mais les hommes de Christophe Pélissier peinent à contenir les assauts nantais. Touré tente sa chance à nouveau sa chance avec une frappe plein axe (34') mais celle-ci manque de peu le poteau droit de Gurtner.

Amiens redouble d'efforts avant la pause. Gnahoré imite Touré, mais le tir est facilement capté par Tatarusanu (42'). Une minute plus tard, Ghoddos frappe à son tour à ras de terre (44'), mais le ballon vient échouer à côté du poteau droit du portier roumain.
 

La douche froide, puis l'ouverture des compteurs

De retour des vestiaires, Amiens semble déterminé à revenir au score, à l'image de Bodmer qui reprend un centre parfait de Krafth (50'), balle qui part au dessus des buts nantais. Les efforts des Picards sont cependant rapidement douchés : blessé en contrant une frappe, Moussa Konaté sort sur civière (62')... juste avant que les Canaris fassent le break. En effet, peu mis à contribution jusque-là et oublié par la défense amiénoise, Emiliano Sala, reprend un tir contré par Gurtner et inscrit son quatrième but en deux matches (0-2, 71').

Malmené en défense, l'ASC se montre néanmoins très inspiré de l'autre côté du terrain en fin de rencontre. Monopolisant la balle, mis en confiance par une nouvelle frappe cadrée à 30 mètres, signée Otero Tovar (77'), les Picards réduisent enfin l'écart grâce à une tête de Bodmer (1-2, 81'). Les deux équipes se séparent sur le score de 2 à 1. Amiens échoue à la 18e place avec 10 points, Nantes remonte à la 12e avec 12 points.

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus