Lucas, 5 ans, distribue des viennoiseries aux SDF à Amiens

Les enfants font parfois preuve d'une générosité sans limite. Lucas, 5 ans, et son papa Serge Ducasse distribuent tous les samedis depuis une quinzaine de jours des viennoiseries à des SDF dans le centre ville d'Amiens. 

 

Lucas, 5 ans donne un pain au chocalat à un SDF.
Lucas, 5 ans donne un pain au chocalat à un SDF. © Serge Ducasse
Serge Ducasse et son petit garçon Lucas âgé de 5 ans, se sont donnés pour mission d'aider les SDF dans le centre ville d'Amiens. Ils distribuent des pains au chocolat et autres viennoiseries depuis une quinzaine de jours. Tous les samedis, le couple va à la rencontre des plus démunis avec ces présents qui sont les bienvenus en cette période hivernale. Leur générosité nous inspire et on les applaudit !
 

Lucas, 5 ans, est à l'origine de cette belle initiative


Serge Ducasse 39 ans n'en est pas à sa première action envers les SDF d'Amiens. L'été dernier, l'Amiénois avait lancé l'opération "leur eau pour 1 euro" sur les réseaux sociaux. Il avait encouragé les habitants à distribuer des bouteilles d'eau aux personnes sans-abri suite à la vague de chaleur. 
 
Cet hiver, il écoute à nouveau son cœur et surtout son petit garçon de 5 ans Lucas pour un autre élan de générosité. "Mon petit garçon m'a dit papa est-ce que l'on pourrait donner de la nourriture pour les malheureux, j'ai acheté 10 pains aux chocolats et il les a distribué aux sans-abris dans le centre ville d'Amiens".

Après cette distribution et animé par le désir de venir en aide au plus démunis, Serge en parle sur les réseaux sociaux, il publie sur sa page des photos et une vidéo de Lucas donnant un pain au chocolat à un SDF. 

"J'en ai parlé sur Facebook, une boulangerie m'a contacté pour me donner des viennoiseries les vendredis soir". Et Serge ne compte pas en rester là, il envisage de distribuer également des boissons chaudes, du café, du chocolat mais aussi de la soupe.
   
"La générosité aussi petite soit-elle est à la portée de tout le monde. Ce sont les enfants qui nous montrent parfois le sens du partage. La misère des SDF, c'est du 1er janvier au 31 décembre. Il faut prendre le temps le temps d'aller dans les rues à la rencontrer de ces 'gueules cassées' de la vie pour les aider".


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société