Meurtre de Noémie Feuilloy : son ex-compagnon comparaît devant la Cour d'Assises d'Amiens pour assassinat

© FTV
© FTV

Ce lundi s’ouvre le procès de Diego Monvoisin, ex-compagnon de Noémie Feuilloy, assassinée à coups de cutter en novembre 2017. À l’époque, l’homme qui a reconnu les faits, devait être jugé pour violences et menaces de mort mais Noémie a été tuée avant le procès.

Par Camille Di Crescenzo

L'affaire a suscité émotion et compassion à Amiens. En novembre 2017, une jeune femme de 30 ans est retrouvée morte sur le petit chemin du Réservoir, quartier Saint-Acheul à Amiens. Tuée à coups de cutter.

Noémie Feuilloy est morte sous les coups de son ex-compagnon. Elle l'avait quitté et porté plainte par deux fois pour violences et menaces de mort. L'homme avait interdiction de l'approcher. Alors qu'il devait être jugé, il l'a tuée avant le procès. 
Diego Monvoisin a reconnu les faits pendant sa garde à vue. Mis en examen, il est placé en détention provisoire.

Le père et la belle-mère de Noémie ne croient pas au coup de folie et considèrent la justice comme responsable de sa mort car le pire est arrivé malgré les plaintes déposées par la jeune femme et le contrôle judiciaire de son ex-compagnon.

Lors d'une marche blanche, en novembre 2017, ils appellent à une prise de conscience collective pour lutter contre les violences conjugales.
Diego Monvoisin devra répondre d'assassinat devant la Cour d'Assises de la Somme. Il nie la préméditation. Son geste serait lié à une dispute qui aurait mal tourné.
Les jurés auront trois jours avant de se prononcer sur ce féminicide.

En France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son compagnon.

Sur le même sujet

Les + Lus