Miss Curvy, le concours de beauté qui met les femmes rondes à l'honneur : "se montrer, ce n'est pas une étape facile à passer"

Concours alternatif à Miss France, Miss Curvy met à l'honneur depuis dix ans les courbes et les rondeurs chez les femmes. Les deux finalistes 2022, toutes deux originaires de Château-Thierry (Aisne), ont pris en main le comité de Picardie du concours qui fait concourir neuf candidates pour l'édition 2023. Rendez-vous le 21 octobre pour l'élection !

À Château-Thierry, un shooting photo s'improvise dans la rue du Château. Maquillée, vêtue d'une tenue de gala et perchée sur des talons hauts, Blandine se prête à l'exercice, non sans efforts. Dans une semaine, le 21 octobre, elle sera sur scène pour défiler pour le concours de Miss Curvy Picardie. Préparer un concours de beauté est loin d'être loin d'être évident lorsqu'on est mal dans sa peau.

"Je ne me trouve pas belle et j'ai l'intention de me trouver plus belle avec ce concours, de me sentir mieux dans mon corps", explique la jeune candidate de Miss Curvy Picardie. Ce concours alternatif à Miss France existe depuis 10 ans à l'échelle nationale, et son seul critère pour participer est d'avoir une taille 42 ou plus.

S'assumer pleinement

Venues de l'Aisne et de l'Oise, elles sont neuf à participer au concours régional Miss Curvy, avec pour objectifs d'assumer leurs rondeurs et d'accepter le regard des autres. "Je n'ai jamais été fine, et j'ai été longtemps pas bien. Donc je me suis cachée derrière des habits d'homme, un style d'homme, confie Mylène, une autre participante. Mais là, j'ai arrêté. Je veux être vue. Je suis quelqu'un avec des valeurs, quelqu'un de bien. Et ça ne dépend pas de mon poids."

Se montrer, ce n'est pas une étape facile à passer, surtout devant tout le monde. [Je veux passer cette étape] pour montrer qu'on peut être ronde, belle, et s'assumer pleinement.

Manuela

participante à Miss Curvy 2023

La bienveillance comme slogan

Pour le 21 octobre, tout doit être parfait. Depuis six mois, les candidates travaillent sans relâche leur démarche, enchaînent les essayages et les chorégraphies. Elles réapprennent à être au premier plan. "Je suis maman, et avoir un moment à soi où on se fait chouchouter, c'est très agréable. On retrouve une part de féminité, tout simplement," estime Alisson.

Cette aventure collective passe aussi par des ateliers de confiance en soi : les deux cofondatrices du comité Miss Curvy Picardie encadrent avec bienveillance ces temps de préparation. Elles souhaitent proposer un spectacle hors norme.

Je ne crache pas du tout sur les autres concours. (...) Le concours de Miss France, c'est un concours de princesses. Le nôtre, c'est apprendre à s'aimer, à être soi-même et démocratiser la femme ronde auprès du public.

Aurore Barbiot

co-fondatrice de Miss Curvy Picardie

L’élection de Miss Curvy Picardie se déroulera samedi 21 octobre à Château-Thierry. 200 personnes et un jury devront voter pour désigner la gagnante, qui représentera ensuite la région au concours national.

Avec Julien Guéry / FTV