• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Saveuse : 270 caravanes occupent un terrain municipal, les habitants dépassés

Près de 270 caravanes se sont installées lundi matin sur la commune de Saveuse, à l'ouest de la métropole amiénoise / © G. Dufour
Près de 270 caravanes se sont installées lundi matin sur la commune de Saveuse, à l'ouest de la métropole amiénoise / © G. Dufour

Ce lundi 29 juillet, près de 270 caravanes se sont installées pour une semaine à Saveuse, dans la Somme. Une situation inédite que le maire de la petite commune a du mal à gérer.

Par Boris Granger

Il est 10h30 lundi 29 juillet lorsqu'une procession d'environ 270 caravanes débarque sur la petite commune de Saveuse, dans la Somme. Pris de cours, Georges Dufour, le maire du village, assiste à l'installation des gens du voyage sur le terrain de football et ses alentours, en surplomb des habitations, alors que les appels de ses administrés inquiets se succèdent sans discontinuer.


Population doublée

Partis de Berck, les nouveaux arrivants appartiennent en fait à une mission évangélique en déplacement pour Gien dans le Loiret, où ils doivent se rendre pour la grande convention annuelle de leur organisation. Avec près de 800 adultes et 300 enfants, ils viennent doubler, le temps d'une semaine, la population de Saveuse, 927 têtes en temps normal.

"Ce sont des gens corrects, affirme le maire de la commune. Ils ont respecté nos plantations, sanglé le parcours de santé et bâché les jeux pour enfants. Mais ça reste une situation extrêmement compliquée à vivre." À leur arrivée, les gens du voyage se sont raccordés illégalement à l'eau et l'électricité et plusieurs plaintes ont été déposées. Par la mairie, par Amiens Métropole et par Enedis.


Manque de place sur les aires de grand passage

Marc Tirone est pasteur au sein de la communauté évangéliste. "Ce n'est pas un plaisir pour nous de nous installer en illicite, explique-t-il. Il faut qu'on donne notre nom, notre matricule, qu'on se rende auprès des autorités, qu'on paie nos PV... On préférerait s'installer quelque part et régler simplement notre dû en partant." Le problème, c'est que dans la Somme, il n'existe pas d'aire de grand passage en capacité d'accueillir 270 caravanes.

Le département compte dans son ensemble 247 places en aire d'accueil de moyen séjour et 510 places en aire de grand passage, réparties sur le territoire. Les communes d'Albert et de Péronne peuvent accueillir chacune 80 places, Abbeville 150 et Amiens 200. "C'est une capacité suffisante en temps normal, estime Hervé Fossé, chargé de communication auprès de la préfecture. On ne peut pas faire plus pour quelques passages ponctuels dans l'année."

Une capacité pourtant insatisfaisante pour la communauté évangélique de Marc Tirone qui ne veut pas se répartir sur les différentes aires disponibles. "On a une prière chaque matin de 8h à 9h et une réunion quotidienne sous chapiteau le soir, explique le pasteur. Si on se sépare, les uns et les autres doivent faire de la route pour y assister et c'est difficile à gérer."


Départ lundi prochain

Les gens du voyage ont prévu, en accord avec le maire, de partir lundi 5 août aux alentours de 10h. Mais cela n'empêche pas certains habitants de grincer des dents et de se plaindre auprès de la préfecture. "Il y a un côté intrusif et confiscatoire assez violent dans cette installation, témoigne un Saveusien, père de deux enfants. C'est vrai qu'il n'y a pas d'agressivité de leur côté, mais du jour au lendemain on n'a plus accès à nos infrastructures."

"S'ils s'en vont lundi comme ils l'ont prévu, ce sera un moindre mal, concède Georges Dufour. Je pense que les habitants de Saveuse comprennent la situation." Une situation compliquée où chacun fait face à des problèmes différents. En tout cas, les gens du voyage l'assurent : si une aire de grand passage de capacité suffisante pouvait les accueillir, ils ne viendraient pas s'installer illégalement dans un village.

 

Sur le même sujet

Pourquoi Terdeghem est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus