Le stade de la Licorne à Amiens va passer à 13.000 places

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jennifer Alberts

Invité lundi soir de la tribune sport de nos confrères de France Bleu Picardie, Luigi Mulazzi , vice-président de l'Amiens SC, a annoncé que la capacité d'accueil du stade de la licorne allait passer à 13.000 places d'ici la fin de la saison.


Pour le moment, le stade de la licorne ne peut accueillir que 12.000 spectateurs. Mais d'ici la fin de la saison, il devrait être agrandi de 1.000 places. C'est Luigi Mulazzi , vice-président de l'Amiens SC, qui l'a annoncé hier soir lundi au micro de nos confrères de France Bleu Picardie en partenariat avec France 3 Picardie. C'était lors de l'émission La tribune sport.
 

Le stade amiénois "est un peu petit actuellement, a reconnu Luigi Mulazzi. On va l'agrandir de 1000 places supplémentaires en tribune Est sous réserve de l'arrêté préfectoral nous autorisant à les commercialiser. En tous cas, les travaux seront terminés la semaine prochaine."

Lors de l'émission, Luigi Mulazzi a abordé d'autres points clé concernant l'équipe de football d'Amiens comme l'avenir de Christophe Pélissier à la tête de l'ASC. L'entraîneur de l'Amiens SC arrivera en fin de contrat en juin prochain. Mais le club a bien l'intention de le garder : "on discutera véritablement d'une prolongation de contrat à partir du moment où le club sera officiellement maintenu en Ligue 1, explique Luigi Mulazzi au micro de France Bleu Picardie. Cet excellent entraîneur, demande aussi à avoir un peu de temps pour réfléchir".
 

Il a également été question de Régis Gurtner, le gardien sous contrat jusqu'en 2022, de Kakuta ou encore la virée de Mendosa à Madrid le week-end dernier alors qu'il était forfait contre Angers.

Pour réécouter la Tribune Sport de France Bleu Picardie, cliquez ICI.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.