VOIR OU REVOIR La commémoration du centenaire de la bataille d'Amiens

Le Prince William, Duc de Cambridge, s'exprimé au cours de la cérémonie qui s'est déroulée ce 8 août à la cathédrale d'Amiens. / © PRESS ASSOCIATION IMAGES/MAXPPP
Le Prince William, Duc de Cambridge, s'exprimé au cours de la cérémonie qui s'est déroulée ce 8 août à la cathédrale d'Amiens. / © PRESS ASSOCIATION IMAGES/MAXPPP

Retrouvez l'émission spéciale en direct de la cérémonie en la cathédrale Notre-Dame. Des représentants des différentes nations impliquées dans la bataille d’Amiens, en tête desquels le Prince William et la Première ministre Theresa May, y ont assisté. 

Par ML

Comme annoncé par Kensington Palace le 23 juillet, le Prince William et la Première ministre britannique Theresa May se sont rendus à Amiens ce mercredi 8 août pour commémorer le centenaire de la bataille d'Amiens, offensive alliée cruciale dans le déroulement de la Première Guerre mondiale. La cérémonie s'est déroulée à partir de 15h en la cathédrale Notre-Dame, où ont pris place 2000 personnes. Environ 1200 autres assistaient à la commémoration depuis l'écran géant disposé sur le parvis.

 

Le duc de Cambridge a pris la parole peu après le début de la cérémonie, qui a alterné chants et lecture de textes. "Amiens symbolisa l'Entente cordiale, a-t-il déclaré, la coopération sans laquelle la victoire était impossible. Il est donc profondément approprié que cette même coalition internationale soit de nouveau réunie à Amiens en ce jour, aux côtés de notre ancien ennemi, dans un esprit de paix et de partenariat."
 

Des représentants canadiens, américains, australiens, irlandais et nord-irlandais avaient ainsi fait le déplacement, ainsi que l’ancien président allemand Joachim Gauck. Ils ont été accueillis côté français par la ministre des Armées Florence Parly et Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État en charge des Anciens Combattants. Édouard Philippe comme Emmanuel Macron, qui s’était entretenu lundi avec Theresa May à propos du Brexit, étaient absents, ce qui avait déclenché les protestations de plusieurs élus picards

 

La bataille d'Amiens, lancée le 8 août 1918 a marqué un tournant dans l'histoire de la Première Guerre mondiale. Cette victoire des Alliés marque le début de "l'offensive des Cent-Jours", une série d'attaques qui aboutit à la capitulation allemande et à la signature de l'armistice de Rethondes le 11 novembre 1918. 
 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tribune Nord du 30 septembre 2019

Les + Lus