Archives : les spectacles du “Mignon Palace” à Friville-Escarbotin (Somme) dans les années 50

© DR
© DR

Dans cette séquence d'archives amateur, les références cinématographiques de Jacques Montier mettent une claque ! L’image swingue comme un film noir américain, il filme l’harmonie municipale comme un orchestre de jazz,... à Friville-Escarbotin, dans la Somme ! 

Par Corine Zongo-Wable

Le filmeur de théâtre  (La séquence du filmeur 31/40)

Les spectacles du "Mignon Palace" à Friville-Escarbotin (Somme) dans les années 50
Dans cette séquence, les références cinématographiques de Jacques Montier mettent une claque ! - REAL PRODUCTIONS, ARCHIPOP et PICTANOVO - Corine Zongo-Wable


écrit et réalisé par Corine Zongo-Wable


Beauté des cadrages et ivresse du moment présent ! Dans la Picardie des années 1950, à Friville-Escarbotin, le destin du filmeur Jacques Montier, muni de sa caméra Paillard 16mm, est indissociable de celui du "Mignon Palace", le cinéma de la ville qui fait office de salle de bal, de catch ou de théâtre.

La salle du "Mignon Palace" connaît alors ses heures de gloire et attire une bouillante clientèle qui accourt depuis l’outre Vimeux. Yvette Horner, André Verchuren y font un malheur, et Lino Ventura y laisse le percutant souvenir d’un manager de catch.

Jacques Montier, lui, est également projectionniste et il diffuse les films tournés avec le cercle artistique de la ville.

 

Dans cette séquence, les références cinématographiques de Jacques Montier mettent une claque ! L’image swingue comme un film noir américain : contrastes, plans serrés, il filme l’harmonie municipale comme un orchestre de jazz.
 
© DR
© DR

Puis le mythique "Mignon Palace" est devenu un magasin de vêtements, aujourd’hui à vendre…

 

La séquence du filmeur

L'épopée des Trente Glorieuses, au travers de films amateurs

Une série d’histoires originales, drôles, décalées et poétiques, fondées sur des films d’archives familiales inédits, sauvegardés par l'association Archipop (Beauvais). 
Ecrit et réalisé par Olivier Sarrazin et Corine Zongo-Wable
Avec la voix de François Morel

François Morel vous raconte l’histoire de filmeurs amateurs des années 1930 à 1970 qui ont capté les moments forts de leur vie familiale, leurs loisirs ou leur métier, et qui sont aussi des bouts de l’histoire collective de la région.

Une coproduction REAL PRODUCTIONS, ARCHIPOP et PICTANOVO
Avec la participation de FRANCE TELEVISIONS et TV5MONDE
Avec le soutien de la région Hauts-de-France et du CNC

▶ tous les jours sur le site http://hdf.france3.fr, sur Facebook et Youtube
▶ tous les dimanches à la fin du JT 19/20 à 19h25 sur France 3 Hauts-de-France

 Si vous aussi êtes en possession de films amateurs, films de famille, films d'entreprise, vous pouvez contacter l'association Archipop au 03 44 22 50 55  ou via contact@archipop.org 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus