Cet article date de plus de 8 ans

Abbeville: les professionnels de la pêche à pied rencontrent le sous-préfet

La rencontre a eu lieu ce matin à 9h à la sous-préfecture d'Abbeville. Les pêcheurs à pied craignent une interdiction de pêche de 2 ans. 
Les pêcheurs craignent l'interdiction de la pêche à la coque pendant 2 ans: le gisement est bien trop faible et la pêche risquerait de mettre à mal sa pérennité.

Ecoutez Renée Michon, représentante des pêcheurs à pied au sortir de cette réunion:

durée de la vidéo: 02 min 37
Renée Michon, représentante des pêcheurs à pied


Si c'est le cas, les pêcheurs vont demander des aides de soutien à l'Etat: en Baie de Somme, 250 familles vivent de cette activité.




La saison avait été ouverte le 03 septembre dernier malgré une surmortalité des coques en baie de Somme qui laissait augurer d'un ramassage très médiocre.



En effet, avec les fortes chaleurs et les marées trop basses de mi-août, les coques de la baie de Somme ont subi une forte mortalité. Par endroit, les pertes ont atteint plus de 90%.
Les professionnels du secteur avaient donc envisagé de n'ouvrir la pêche qu'à partir du mois de novembre. Après une réunion à Boulogne-sur-Mer avec les représentants des Affaires maritimes, ils avaient décidé de l'ouvrir dès le 3 septembre, et jusqu'au 31 décembre, avec un quota de 60kg de coques par jour et par pêcheur.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de somme économie