"C’est un plus pour les bénéficiaires", les chasseurs de la Somme offrent une tonne de viande de sangliers aux Restos du cœur

Publié le

Cet hiver et à l’approche des fêtes, la Fédération des chasseurs de la Somme fait don de son gibier aux Restos du cœur. 20 sangliers sont offerts, soit une tonne de viande.

Pour la deuxième année consécutive, la Fédération des chasseurs de la Somme offre une vingtaine de sangliers, dépecés et mis sous vide, aux bénéficiaires des Restos du cœur à Abbeville, Fressenneville et Flixecourt. Soit l’équivalent d’une tonne de gibier. L’opération a débuté le 13 décembre et prend fin le vendredi 17 décembre.

"Les chasseurs ont voulu renouveler l’expérience et ça se passe bien. Les gens aiment bien avoir un bout de sanglier pendant les fêtes", confie Antoine Watteau, responsable du centre des Restos du cœur d'Abbeville.

C’est vraiment un plus pour les bénéficiaires. L’intérêt, c’est que les bénéficiaires ne mangent pratiquement pas de viande et nous n’en donnons pas en temps normal aux Restos du cœur.

Antoine Watteau, responsable du centre des Restos du cœur d'Abbeville

Hubert Séré, le porte-parole de la Fédération des chasseurs de la Somme, l’assure, tout est en règle :

"C’est une viande de qualité certifiée et prête à être consommée. Il ne s’agit pas de surplus de chasse, ce sont les chasseurs qui se sont promis d’offrir la viande avant l’acte de chasse", détaille Hubert Séré. L’opération est rendue possible par la participation de nombreux chasseurs du département, mais également une dizaine de bouchers bénévoles. "C’est dans la nature des chasseurs de partager", conclut le porte-parole.