• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Cayeux-sur-Mer : des ateliers de méduses flottantes pour sensibiliser au recyclage

© Régis Baudonnet
© Régis Baudonnet

Sur la plage de Cayeux-sur-Mer ce lundi, un atelier participatif est organisé pour construire des méduses flottantes à partir de bouteilles recyclées. Le concept, découper des fonds de bouteilles pour en faire des flotteurs ressemblant à une méduse, pour sensibiliser au recyclage des déchets.
 

Par Zohra Hamdane

Près de 400 bouteilles ont été récupérées auprès des enfants des écoles de Cayeux-sur- Mer. La collecte de ces bouteilles en plastiques de toutes les couleurs vont être découpées en début d'après-midi, plus précisément les fonds de bouteilles. Cet atelier participatif permet de "sensibiliser les gens au recyclage de déchets", déclare Anne-Sophie Toutain, la responsable du service festivité à la mairie de Cayeux -sur-Mer. 
 

Des méduses flottantes à partir de bouteilles recyclées, l'artiste coloriste Sophie Hélène mêle art et environnement


Originaire de Carcassonne après 20 ans à Paris, Sophie Hélène cherchait un endroit plein de nature situé à deux heures de la capitale. Il y a onze ans, elle décide de vivre à Cayeux-sur-Mer. Coloriste de formation, elle a longtemps conseillé les industriels sur les couleurs. Depuis son arrivée sur la côte picarde, elle a développé un travail artistique, et c’est la couleur des déchets qui a déclenché le début de son travail, "en particulier l’intensité de la teinte qui l’a interpellé et la profusion des déchets; c’était important de soulever cette problématique" .

Son travail s'est construit autour des cartouches de fusils, canettes de boissons, bouchons, emballages alimentaires, des déchets que l'on retrouve partout, puis son intérêt s'est porté autour des bouteilles d’eau. À Fort Mahon, une exposition a eu lieu et a pris plusieurs formes. Le projet s’appelait "Méduses au carré", autrement dit à travers le filtre des méduses il s’agit de voir le décor autrement. 3500 bouteilles ont permis de réaliser ce projet.
 

Pourquoi un tel intérêt pour les méduses ? Sophie Hélène créée un parallèle entre la bouteille d’eau qui est un matériau a usage unique, "car il est très facile  de lancer des collectes. Méduses car beau et anxiogène. Et aussi, c’est intéressant de mener une opération de sensibilisation auprès des publics, de prendre le temps d’un atelier". Plus de 900 bouteilles seront utilisées pour ce projet à Cayeux-sur-Mer qui seront mis à l’eau un moment mais de manière éphémère, du Land Art. 
 

Des ateliers environnementaux dans le cadre du pavillon bleu


Philippe Boutté, adjoint à chasse pêche l’environnement explique que ce projet artistique s'inscrit dans le cadre du pavillon bleu. La mairie l’a décroché sur des critères environnementaux : ramassage des déchets sur la plage, matière plastique beaucoup, des canettes, des bouteilles de bouchons.

Emballage plastique, qualité des eaux et contrôle. "Plusieurs ramassages s’effectuent dans le cadre de l’opération Hauts-de-France propre de France", rappelle Philippe Boutté et cela sur bord de mer et dans le massif dunaire aussi ou le plastique.

Environ cinq ramassages par an ont ponctué la saison touristique. Des collèges viennent avec leurs élèves , cinq ramassages par an ont lieu sur les. 14 km de cote qui longent la pointe du Hourdel au Hâble d’Ault .  
 
► RDV ce lundi 16 juillet à 14h à l’entrée de la plage pour cet atelier méduses flottantes et le 1er août même heure. 
 

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus