Coronavirus : dans la Somme, deux drones et deux hélicoptères de la gendarmerie font respecter le confinement

Depuis que le préfet de la Somme a interdit l'accès aux plages de la côte picarde au public, la gendarmerie de la Somme utilise deux drones pour faire respecter cet arrêté.

Depuis que les plages de la côte picarde sont interdites aux promeneurs, la gendarmerie de la Somme utilise des drones pour faire respecter le confinement.
Depuis que les plages de la côte picarde sont interdites aux promeneurs, la gendarmerie de la Somme utilise des drones pour faire respecter le confinement. © Gendarmerie de la Somme
Ils survolent les plages de la côte picarde depuis mercredi, depuis qu'il est interdit de se promener sur le bord de mer. Deux drones de la gendarmerie de la Somme sont utilisés pour faire respecter le confinement.

Ils ne sont pas équipés de porte-voix et n'interpellent donc pas directement les contrevenants. Ils permettent aux forces de l'ordre d'avoir une vue d'ensemble des lieux surveillés et d'ainsi cibler les patrouilles chargées des contrôles. Pour le moment déployés sur le littoral, ils pourront être envoyés dans les terres. 

En complément de ces drones, la gendarmerie de la Somme utilise deux hélicoptères. L'un d'eux est équipé d'un haut-parleur et d'une sirène. En volant à  basse altitude, il peut ainsi rappeler directement les contrevenants à l'ordre. 
 
© gendarmerie de la Somme

Dès le début de la semaine prochaine, ce dispositif de surveillance sera renforcé par la Garde républicaine : plusieurs militaires et leur chevaux viendront sur la côte picarde faire respecter les mesures de confinement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter