A Forest-l'Abbaye, on cultive l'art du mini légume et de la micro-pousse

Depuis 8 mois, à Forest-l'Abbaye dans la Somme, la société Les pousses gourmandes cultivent mini légumes et micro-pousses. Une culture qui demande beaucoup de délicatesse.

Les pousses gourmandes ont déjà 18 variétés de micro-pousses et de mini légumes dans leur catalogue de production.
Les pousses gourmandes ont déjà 18 variétés de micro-pousses et de mini légumes dans leur catalogue de production. © France 3 Picardie

C'est probablement la plus petite ferme de Picardie. Installée sur 289 m2 à Forest l'Abbaye dans la Somme, la société Les pousses gourmandes cultive des micro-pousses et des mini légumes. Le résultat d'une envie de changement de son fondateur, Benjamin Cousin. Pendant 8 ans, il a été technico-commercial au sein d'une coopérative agricole. Il avait envie de s’installer, mais n’avait pas de terre.

Un jour, il découvre les micro-pousses dans un reportage télé. Il se forme mais découvre beaucoup par lui-même. L’entreprise a aujourd’hui 8 mois. Il cultive 18 variétés, dont les radis, roquette, basilic, coriandre, shiso, agastache, mélisse, capucine, pois, mertensa maritima (appelée feuille d’huître pour son goût). A poids égal, les micro-pousses sont 40 fois plus riches en nutriments que les légumes adultes. En test : les mini carottes et le citronnier caviar.
 

Même s'il n'a pas le label Bio, Benjamin Cousin utilise du terreau bio et des graines non traitées. Il vend sa production aux restaurants du secteur. Parmi les tables : l’Ail des ours et les Orfèvres à Amiens, l’Aubergade à Dury, l’auberge de la Marine au Crotoy ou encore la grenouillère à Montreuil (62), un établissement qui affiche deux étoiles au Michelin.

L'objectif de Benjamin : travailler avec une quarantaine de clients restaurateurs d'ici l'été, et pourquoi pas les particuliers.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie insolite sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter