L214 dénonce dans une vidéo les conditions de vie de poules pondeuses dans la Somme

© L214 - Éthique & animaux
© L214 - Éthique & animaux

Les images ont été tournées clandestinement début avril dans un élevage de poules pondeuses en batterie de Framicourt dans la Somme : elles montrent "la misère des conditions de vie de ces oiseaux" dont les oeufs sont commercialisés sous l'étiquette Matines.

Par Jennifer Alberts


On y voit des milliers de poules entassées dans de minusucles cages, dans le noir, les pattes sur de simples grillages. Elles sont pour beaucoup déplumées et marchent dans leurs excréments. Sur certains plans, gisent au sol des cadavres de poules.

Cette vidéo a été tournée début avril par des bénévoles de l'association L214 dans un élévage de poules pondeuses en batterie de Framicourt dans la Somme. Les oeufs qui y sont produits sont commercialisés sous l'étiquette Matines.


Sur le site, 170.000 poules sont élevées pour produire des oeufs. Interrogé par Libération, l'éleveur conteste les mauvaises conditions déoncées par l'association : son exploitation "répond aux normes du bien-être animal", ce qu'auraient confirmé "5 audits". Les cadavres de poules à terre, c'est "normal" puisque les poules mortes sont séparées avant d’être jetées.

C'est la 3ème fois que L214 épingle un élevage Matines, premier producteur français avec 3 milliards d'unités par an : en 2016, l'association avait dénoncé les conditions de vie de poules pondeuses dans un élévage de l'Ain puis dans une exploitation des Côtes d'Armor.

La date de publication de cette vidéo n'est pas due au hasard : le 22 mai prochain, les députés vont examiner le projet de loi "Agriculture : équilibre des relations commerciales dans le secteur agroalimentaire" dont des amendements visent à réglementer voire interdire les élevages en cage de poules pondeuses.

Ces types d'élevage sont appelés à disparaître puisque de nombreuses enseignes de la grande distribution ont décidé de bannir de leurs rayons les oeufs de poules élevées en batterie au plus tard pour 2022. La liste est d'ailleurs consultable sur le site de L214. Cette suppression de la vente des oeufs issus de poules élevées en batterie ne concerne que les oeufs dits coquilles. Les oeufs utilisés pour la fabrication de produits transformés ne sont pas visés.

Sur le même sujet

Motion des élus contre fusion rectorats

Les + Lus