"Lâcher prise et cesser de culpabiliser" : l'importance de prendre soin de soi et de passer du temps seul

La course au temps encore et sans cesse. Le temps semble nous échapper et sa gestion devient pour beaucoup d'entre nous source de mal-être voir même une obsession. Alors prenons enfin du temps pour soi.

Au cours des dernières décennies et avec le développement des réseaux sociaux, la place que nous accordons à nos interactions sociales est devenue prépondérante, souvent au détriment du temps que nous passons en tête-à-tête avec nous. Pour certaines personnes, l’idée de prendre soin de soi est étrangère. Nous sommes tellement occupés à gérer les pressions quotidiennes de la vie, de la famille, de la carrière et d’autres obligations, que l’idée même de prendre du temps pour soi est mise de côté.

Apprendre à passer du temps seul s’avère être un véritable atout pour notre équilibre psychoaffectif et peut même être l’occasion d’aller combler d’anciennes failles qui remontent à la petite enfance. Cependant, il est important de prendre du recul pour se donner du répit.

Je constate que mes patients ont une grande culpabilité à oser passer du temps avec soi.

Eugénie Adam, psychologue clinicienne

Passer du temps seul va nous permettre de faire connaissance avec soi, de mieux nous connaître, de mieux nous comprendre et donc cela va donner la possibilité de mieux nous respecter, nous écouter et pouvoir repérer les signaux que nous envoie notre corps.

Les bienfaits du temps seul

Le fait de centrer son attention sur notre vie intérieure plutôt que sur nos interactions nous permet de développer une meilleure conscience de soi. C’est un temps précieux où notre cerveau se repose et se recharge.

  • Cela améliore nos capacités d'attention, de concentration
  • notre sensibilité ; 
  • nos capacités de mémorisation ; 
  • notre créativité. 

Le tout est de trouver notre propre équilibre entre le temps qu’il nous faut pour nous recharger et le temps d’interactions dont nous avons besoin. Plus nous nous adaptons, plus nous pouvons nous laisser influencer dans une dynamique qui ne serait pas forcément la nôtre. Elle peut parfois avoir une incidence sur notre sommeil, notre appétit et aussi sur l'estime de soi. 

Comment faire ?

Le travail du temps avec soi va être de réfléchir à ce qui me procure du plaisir. Être seul, c'est prendre du temps pour respecter ses ressources et son énergie. Vous pouvez profiter d’un réveil aux aurores pour avoir les idées claires et accorder du temps à ce que vous aimez. Ou bien, vous pouvez profiter d’une soirée en solitaire pour vous consacrer aux activités que vous avez choisies pour vous-même, qu'elles soient seules ou collectives. 

Prenez le temps de relire la liste de vos envies : 

  • Qu’est-ce que j’aime ? (goût, odeurs, sons, toucher)
  • Qu’est-ce qui me ferait plaisir ?

Apprendre à passer du temps seul, c'est donc reconnaitre que je suis de bonne compagnie.

Ce n'est pas une punition, c'est un temps avec la personne que je suis censé aimer le plus au monde : moi.

Eugénie Adam, psychologue clinicienne

Prendre du temps pour soi, c’est aussi et surtout se montrer indispensable à soi-même afin d’être un peu plus disponible pour les autres. Le maintien d'un bon équilibre entre les obligations et le temps que l'on s'accorde sera un gage d'un mieux-être physique et mental. Prenez soin de vous ! 

durée de la vidéo : 00h13mn00s
Apprendre à passer du temps seul avec Eugénie Adam psychologue clinicienne dans Hauts féminin ©France Télévisions

Retrouvez l'intégralité de l'émission Hauts féminin sur l'importance de prendre soin de soi avec Eugénie Adam, psychologue clinicienne et les autres épisodes de l'émission sur france.tv.