• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Ouverture de la chasse aux gibiers d'eau au Crotoy

En cette première journée de la saison de chasse aux gibiers d'eau, la fédération des chasseurs de la Somme s'est rendu sur le terrain pour contrôler les permis / © Louis Dumenil/Francetv
En cette première journée de la saison de chasse aux gibiers d'eau, la fédération des chasseurs de la Somme s'est rendu sur le terrain pour contrôler les permis / © Louis Dumenil/Francetv

Si la tradition de la chasse aux gibiers d'eau est bien ancrée en baie de Somme, les chasseurs étaient moins nombreux au Crotoy pour l'ouverture de la saison. Pour cette première journée, la fédération de la chasse, elle, était présente avec pour mission la surveillance et le contrôle des permis.

Par Camille Di Crescenzo

Fidèles à la tradition, certains chasseurs sont arrivés dès 2 h ce matin en baie de Somme, pour l'ouverture de la chasse aux gibiers d'eau.

Ouverture de la chasse aux gibiers d'eau au Crotoy

Parmi les lève-tôt, Nicolas Dilly, membre de la Fédération des chasseurs de la Somme, chargé de surveiller et de contrôler les permis de chasser des adhérents du domaine public.  La règlementation étant de plus en plus stricte, à charge pour lui d'aller sur le terrain à la rencontre des chasseurs et de les sensibiliser aux nouvelles directives.
"La règlementation se complexifie, explique le technicien, on passe aujourd'hui par l'amélioration des connaissances sur la gestion des milieux naturels et sur l'étude dynamique des populations. Par exemple, il y a un arrêté qui est sorti sur le courlis cendré. On est obligé de déclarer les prélèvements sur le téléphone, donc pour cela, on a une application sur l'ensemble des téléphones. On déclare en temps et en heure, dès l'instant où l'oiseau a été prélevé sur le littoral".L'application "chassadapt" est mise à disposition de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage. Dès que le plafond de prélèvement, fixé à 6 000 courlis cendrés, est atteint, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage en informe le ministre chargé de la chasse, la Fédération nationale des chasseurs et les fédérations départementales des chasseurs. Les fédérations départementales des chasseurs sont chargées d’informer immédiatement tous les chasseurs que les prélèvements sont suspendus.
La Fédération nationale des chasseurs bloque sur l’application mobile « chassadapt » la possibilité d’enregistrer des prélèvements. Tout prélèvement effectué après transmission de l’information que le plafond de prélèvement est atteint est constitutif d’une infraction.
La Somme est l'un des plus gros départements en France au niveau du nombre de chasseurs de gibiers d'eau. Mais cette pratique est souvent mal perçue. Le technicien de contrôle est là aussi pour tenter de changer cette image négative. "On est aussi là pour montrer qu'il y a une éthique de la chasse qui est quand même très respectable de l'environnement, souligne Nicolas Dilly. Aujourd'hui, on peut montrer que les chasseurs sont de vraies sentinelles sur le terrain. Ce sont de vrais gestionnaires pour la conservation de la biodiversité". 

La date de fermeture de la chasse n'est pas encore fixée officiellement par décret mais cela devrait être pour fin janvier 2020.

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus