• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Quand la fermeture de l'école de Ponthoile inspire le chanteur Gauvain Sers

Gauvain Sers a été touché par la lettre de l'instituteur de Ponthoile dans la Somme qui dénonçait la fermeture de l'école. Il en a fait le départ de son nouveau titre, Les oubliés. / © ANTHONY ANEX/EPA/Newscom/MaxPPP
Gauvain Sers a été touché par la lettre de l'instituteur de Ponthoile dans la Somme qui dénonçait la fermeture de l'école. Il en a fait le départ de son nouveau titre, Les oubliés. / © ANTHONY ANEX/EPA/Newscom/MaxPPP

La chanson s'appelle Les oubliés. À l'origine de ce nouveau titre du chanteur Gauvain Sers, la lettre de l'instituteur de Ponthoile dans la Somme : Jean-Luc Massalon souhaitait alerter sur la fermeture de l'école.

Par Jennifer Alberts


 "J'ai entendu ce qu'il faisait, je savais qu'il serait touché par notre histoire", explique Jean-Luc Massalon à nos confrères de France Bleu. Au printemps 2018, son école de Ponthoile dans la Somme figure sur la liste des fermetures pour la rentrée scolaire suivante : elle ne compte plus que 28 élèves repartis en deux classes. Considérée en sous-effectif, elle fera l'objet d'un rapprochement avec les écoles voisines. 
Alors que les parents d'élèves se battent pour garder l'école, Jean-Luc Massalon, instituteur et directeur à Ponthoile depuis 18 ans, décide d'alerter l'opinion publique à se manière. Il écrit alors à Gauvains Sers pour lui raconter son histoire. 

Une histoire qui touche l'artiste et qui tombe à poing nommé pour l'artiste de la Creuse. "Depuis, longtemps, je voulais écrire une chanson sur _l'abandon du monde rural_. Cette lettre, ça a été l'élément déclencheur", précise Gauvain Sers qui a grandi à la campagne.
 


C'est ainsi qu'est née la chanson Les oubliés : 
 
 

Pour l'enseignant, cette chanson est un "bel hommage" à la petite école de Ponthoile : "maintenant elle est immortelle", confie Jean-Lus Massalon à France Bleu.
 

Et si les deux classes de Ponthoile ont fermé, Jean-Luc Massalon a repris un poste à quelques kilomètres au Nouvion. Il y a retrouvé une grande partie de ses anciens élèves. Il est toujours en contact avec Gauvain Sers. Les deux hommes espèrent tourner le clip des Oubliés dans l'ancienne école de Ponthoile.

Sur le même sujet

Extraits de "Meurtres à Lille"

Les + Lus