Trois choses à savoir sur la tour d'Ulster, érigée il y a 100 ans à Thiepval en hommage aux soldats nord-irlandais durant la Grande Guerre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eline Erzilbengoa
La tour d'Ulster à Thiepval dans la Somme
La tour d'Ulster à Thiepval dans la Somme © Jérôme Arrignon - FTV

La tour d'Ulster a fêté ses 100 ans le 19 novembre 2021, l'occasion de revenir sur l'histoire de ce monument érigé à Thiepval dans la Somme en l'honneur des soldats nord-irlandais qui ont combattu durant la Première Guerre mondiale.

Non loin de l'imposant mémorial franco-britannique de Thiepval dans la Somme qui recense les noms de plus de 72 000 soldats disparus durant la Grande Guerre, la tour d'Ulster marque l'engagement des combattants nord-irlandais et notamment ceux de la 36e division d'Ulster. 

"Cette tour est dédiée à la gloire de Dieu, à la mémoire reconnaissante des officiers, sous-officiers et hommes de la 36e division (Ulster) et des fils d'Ulster d'autres forces qui ont donné leur vie pendant la Grande Guerre, et de tous leurs compagnons d'armes, qui, par la grâce divine, ont été épargnés pour témoigner de leurs actes glorieux", peut-on lire sur la plaque commémorative du monument. 

Le premier monument britannique érigé sur le front ouest

La tour d'Ulster, de style gothique et haute de 21 mètres de haut, a été érigée une dizaine d'années avant le mémorial de Thiepval, le 19 novembre 1921 par le maréchal Sir Henry Wilson, chef de l'état-major impérial et soldat d'Ulster. C'est le premier mémorial britannique à avoir été inauguré sur le front ouest. Il est aujourd'hui protégé au titre des monuments historiques. 

Elle marque l'endroit de l'offensive de la 36e division d'Ulster

La tour d'Ulster se dresse à l'endroit où était située la ligne de front allemande durant la bataille de la Somme de juillet à novembre 1916. 

Plus précisément, elle fait face au bois de Thiepval, là où les soldats de la 36e division d'Ulster avaient lancé l'assaut le 1er juillet 1916. Ils étaient parvenus à progresser et saisir une position clé allemande avant de se retirer face à la contre-attaque des ennemis. Plus de 5000 soldats ont été tués, blessés, portés disparus ou faits prisonniers.

C'est une réplique de la tour Helen près de Belfast

La tour d'Ulster a été construite sur le modèle d'un autre monument, la tour Helen, qui se dresse sur le domaine Dufferin et Ava à Clandeboye près de Belfast en Irlande du Nord. C'est ici que s'entraînaient les soldats de la division d'Ulster.

"Pour de nombreux hommes de la 36 e division (Ulster), la vue distinctive de la tour Helen s'élevant au-dessus de la campagne environnante était l'un de leurs derniers souvenirs impérissables de chez eux avant leur départ pour l'Angleterre et par la suite le front occidental", indique la Somme Association qui gère le site.

Aujourd'hui, la tour comporte un musée et un petit salon de thé. Elle est gardée par un couple de retraités originaire du Pays de Galles. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.